Crise anglophone. Un mystérieux groupe séparatiste terrorise les enseignants à Bafut

cameroun24.net Vendredi le 26 Février 2021 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Un groupe dénommé «7 Kata of Bafut» dans cette localité du Nord-Ouest a fait perdre le sommeil aux enseignants a appris cameroun24.

ADS


Après le passage du ministre de l'Administration Territoriale qui était venu inaugurer la reconstruction de la sous préfecture de Bafut incendié par ce groupe, ces derniers ont accentué leur pression sur les enseignants.

En effet, ce groupe qui a interdit la réouverture des écoles et empêche les enfants d'aller à l'école s'en prenne désormais aux enseignants qui sont pratiquement traqués selon plusieurs témoignages d'enseignants ayant requis l'anonymat.

Ces enseignants sont désormais obligés de voyager sous de fausses identités. En effet, lorsqu'ils tombent sur un check point improvisé par les séparatistes, ils sont automatiquement enlevés par ces derniers. Trois de leurs collègues jusqu'à ce jour demeurent toujours otages des séparatistes.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 18 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre.

Photo: M. Kei Abraham, Un enseignant enlevé par les séparatistes.

Ange NGO


 

Lire aussi : Trois employés enlevés à l’hôpital de St Elizabeth de Kumbo par des séparatistes
Lire aussi : Le chef du centre de Réconciliation et Réintégration des anciens combattants de Bamenda kidnappé par les séparatistes
Lire aussi : Les séparatistes abandonnent le corps d'un inspecteur de police dans la broussaille

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS