Cameroun - Communication. Le SNJC dénonce le limogeage abusif du journaliste Jean Jacques Zé

cameroun24.net Jeudi le 22 Avril 2021 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans un communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24, le Syndicat National des Journalistes du Cameroun apporte son soutien à ce confrère et appelle ses collègues à la solidarité.

ADS

COMMUNIQUE SNJC Centre
Sur le cas de Jean Jacques Zé


Le Syndicat National des Journalistes du Cameroun via sa section Centre, prend acte de la décision par voie de communiqué rendu public le mercredi 21 avril 2021 sur les antennes de la chaîne de télévision Vision4, qui relève de ses fonctions de Directeur Général, le Journaliste Jean Jacques ZE.
Le SNJC dénonce avec la dernière énergie cette décision, en violation grave des usages en vigueur en la matière.

 Notamment  :
- L’absence de convocation de l’incriminé pour un entretien préalable
- L’absence de notification de la faute qualifiée de grave à l’intéressé
- L’impossibilité pour l'employé d'organiser sa  défense
-Relève le caractère discriminatoire de la dite décision, en violation de la Convention Numéro 111 de l’Organisation Internationale du Travail. Bien plus du risque qui pèse sur l’ensemble des travailleurs de cette entreprise qui exercent pour la plupart sous des contraintes.
- Attire l’attention du top management du Groupe l'Anecdote quant aux risques découlant d'une telle initiative dans un environnement où l’emploi est de plus en plus précaire.
- Fustige l’attitude de l’Etat du Cameroun, qui semble avoir démissionné de son rôle de régulateur, au point de clochardiser la profession de journaliste.
- Réitère la volonté du Syndicat National des Journalistes du Cameroun, de voir une presse beaucoup plus libre et où les droits des travailleurs sont respectés.


En attendant que notification soit officiellement faite à l'intéressé, le Syndicat National suit attentivement l’évolution de cette affaire qui concerne directement l'un de ses membres et se réserve tout droit d’intervenir, en temps que de besoin.


Pour le Syndicat National des Journalistes du Cameroun Section Centre,
le Président, Thierry Eba

Lire aussi : Escroquerie dans les recrutements à la CRTV: Le Directeur Général ordonne l'audit de tous les contrats des employés
Lire aussi : Une publication sur Franck Biya emporte Mireille Bisseck Eyouck
Lire aussi : Liberté de la presse : Le Cameroun régresse

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS