CEMAC. A fin 2019, la Beac s’engage auprès du FMI à porter les avoirs extérieurs de 2 296 milliards à 3 000 milliards de FCFA

cameroun24.net Mercredi le 09 Octobre 2019 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les services du Fonds monétaire international (FMI) viennent de publier un rapport sur les politiques communes de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), dans le cadre des programmes économiques en vigueur depuis 2017.

ADS


Dans l’ensemble, les services du FMI considèrent que la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) a mis en œuvre les assurances énoncées dans la lettre de suivi de décembre 2018. « La Beac a continué de mener une politique monétaire restrictive et la Cobac a continué de s’employer à passer à un contrôle fondé sur le risque, à assurer une application plus stricte de certaines règles de contrôle et à résoudre la situation des banques en difficulté », indique le rapport.

Dans cette veine, l’institution de Bretton Woods déclare qu’il souscrit à l’assurance actualisée de la Beac concernant l’accumulation des avoirs extérieurs nets. La Banque centrale de la Cemac s’est engagée à les porter de 3,5 milliards d’euros (2 296 milliards de FCFA) à la fin juin et à 4,5 milliards d’euros (près de 3 000 milliards de FCFA) d’ici à la fin décembre 2019.

Le FMI affirme dans son rapport qu’il maintiendra son aide financière fournie au titre des programmes qu’il appuie dans les pays de la Cemac, sur la base de l’engagement de la Beac à appliquer une politique monétaire suffisamment restrictive.

S.A.

 

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS