Cameroun - Communication. Péril sur l’offre publicitaire dans la presse

  • Mutations |
  • Publié : Mercredi le 13 Mai 2015 10:14:42 |
  • 31797 hits |
  • Culture |

Comme une peau de chagrin, le portefeuille des annonceurs se réduit d’année en année.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à

 

 

 

 Dans la majorité des médias camerounais, notamment la presse écrite, les pages de publicité se raréfient. Le 3 mai 2015, sur le plateau de l’émission Canal Presse, le directeur de la publication de Mutations, Xavier Messè, met à l’index la perte de vitesse de l’activité économique. «Quand vous regardez le tissu industriel local, il n’est pas porteur ; on n’enregistre pas de création de nouvelles entreprises et la conjoncture économique est défavorable», soutient-il.

 

Selon les observateurs, si les annonceurs ne se sont jamais rués à grande vitesse dans les médias au Cameroun, force est de constater qu’avec l’avènement de la téléphonie mobile au début des années 2000 au Cameroun, l’on a assisté à une compétition entre certains concurrents de ce secteur par presse interposée. Faisant ainsi de Mtn et Orange, les principaux animateurs de ce marché sur lequel, les Brasseries du Cameroun ont aussi donné une impulsion très importante. « L’arrivée des opérateurs de téléphonie mobile a donné un souffle nouveau à ce marché. Toutes les entreprises qui communiquent bien ont un retour sur investissement facilement quantifiable» indique Gabriel Kouéni, publicitaire.

 

Seulement, depuis quelques années, le marché de la publicité connaît une érosion de sa taille. L’accès aux communiqués et autres messages des principaux animateurs du secteur devient manifestement plus affectif que professionnel. «De gros budgets sont investis à coups de recommandations dans les agendas et autres documents de prestige édités par des sociétés fictives sans siège social identifiable, au profit des commerçants touristes non agréés et résidants dans les hôtels pour la période prospection», indique Gabriel Kouéni. Ce publicitaire croit savoir que la faute revient aux annonceurs qui négocient directement avec les supports plutôt que de passer par une agence conseil en communication qui maîtrise mieux la qualité, la diffusion, le volume des tirages, le circuit de distribution ainsi que la notoriété des supports médiatiques. Ce qui n’est pas sans dommage pour le secteur.

 

Une situation qui est à l’origine des tarifs pratiqués aujourd’hui dans les médias qui sont à l’opposé de ce qui se fait sous d’autres cieux. Si certains rechignent à respecter les cotations de la presse, d’autres paient encore le prix homologué dans les différents journaux. Au lieu de 350.000 Fcfa la page de publicité, des annonceurs, proposent fièrement le tiers de cette somme pour une page de publicité. A prendre ou à laisser ! Ce qui n’est pas le cas en Côte d’Ivoire et au Sénégal par exemple où une page d’annonce se négocie à 800.000 Fcfa. 

 

Pour les perspectives, Gabriel Kouéni pense que le marché publicitaire va connaître un regain d’activité dans les années à venir du fait de la fièvre pétrolière dans le Golfe de Guinée. Ce qui aura un impact sur le pouvoir d’achat des populations et le développement des marchés. «Le libéralisme économique favorise la compétition sur les marchés au Cameroun, pense-t-il. Aussi poursuit-il, l’espoir se trouve dans le développement des petites et moyennes entreprises (Pme) dont la culture publicitaire est naissante». Mais il regrette des promoteurs de Pme qui pensent être «souverainement compétents en toute chose même en publicité. Ils cherchent à se faire plaisir à parler à eux-mêmes à travers leur publicité qu’ils choisissent de concevoir en interne avec un personnel peu qualifié».

 

PCA

 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Communication

Cameroun - Communication : Economie et Coupe des confédérations en couverture des journaux camerounais (5217)
Cameroun - Communication : Économie et gouvernance en couverture des journaux camerounais (4761)
Cameroun - Communication : La diversité en couverture des journaux camerounais (5783)
Cameroun - Communication : Vent de controverse en couverture des journaux camerounais (8585)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (8928)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (11009)
Cameroun - Communication : Qui, des Camerounais ou des Ivoiriens, regarde le plus la télé? (6826)
Cameroun - Communication : La diversité s’impose en couverture des journaux camerounais (6526)
Cameroun - Communication : Les «affaires» au menu des journaux camerounais (7906)
Cameroun - Communication : Le Conseil supérieur de la magistrature en couverture des journaux camerounais (8751)
Cameroun - Communication : Télécommunications et rentrée parlementaire à la une des journaux camerounais (8686)
Cameroun - Communication : Mort mystérieuse d’un évêque et économie en couverture des journaux camerounais (7844)
Cameroun - Communication : L’insécurité financière en couverture des journaux camerounais (3870)
Cameroun - Communication : Aimée-Catherine Moukoury : une passionée à Canal 2 (16900)
Cameroun - Communication : Gare aux « fake news » (15932)
Cameroun - Communication : Messapresse, filiale du groupe français Presstalis au Cameroun, veut augmenter son capital de 40 à 490 millions de FCFA (14015)
Cameroun - Communication : Économie et politique en couverture des journaux camerounais (6890)
Cameroun - Communication : Le mal-être social en couverture des journaux camerounais (7616)
Cameroun - Communication : Vent de fronde en couverture des journaux camerounais (5583)
Cameroun - Communication : Les journaux camerounais résolument en mode diversité (6156)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Cameroun - Musique : Musique camerounaise:les jeunes au pied du mur (5109)
Cameroun - Réligion : Pr. Jean Paul Messina: « Que le christianisme intègre les réalités africaines » (6184)
Cameroun - Livre : Inspiré de faits réels… (6123)
Cameroun - Nécrologie : Nécrologie: la chanteuse Lisa T est décédée (6998)
Cameroun - Communication : Cameroun : vers la recapitalisation de MESSAPRESSE (8928)
Cameroun - Musique : Communiqué de Olympic Gaming suite à l'agression de l'artiste camerounais Maahlox Levibeur (8972)
Cameroun - Réligion : Douala, la deuxième ville du Cameroun, au rythme du Ramadan (9585)
Cameroun - Communication : La Crtv reste leader de l’audiovisuel camerounais au 1er semestre 2017 (11009)
Cameroun - Réligion : SUD,Ramadan 2017: Dons offerts aux femmes musulmanes à Ebolowa (10396)
Cameroun - Education : Don d’ordinateurs du chef de l’Etat: l’enrôlement des étudiants est lancé (11874)
Cameroun - Musique : Salatiel: Serial lover (11876)
Cameroun - Livre : Mariage polygamique (13462)
Cameroun - Education : CEP 2017: 183 candidats bakas à l’Est (14602)
Cameroun - Education : Vers l’épilogue d’une année agitée (14642)
Cameroun - Culture : Histoire du Cameroun: les grandes lignes d’un héritage (14486)
Cameroun - Réligion : DÉCÈS DE MGR BALA. Des insectes au service des enquêtes (18724)
Cameroun - Economie : Jamais sans ma tontine (16893)
Cameroun - Musique : Rencontre à Miami Beach (Floride, États-Unis d’Amérique) avec l’artiste InorieFotso, à l’occasion de la sortie de son nouvel album. (21466)
Cameroun - Musique : Rap : Benash, dans les pas de Booba (16558)
Cameroun - Réligion : Ils sont morts dans leur soutane (20870)