Nkongsamba: Deux fillettes violées à mort

. Nkongsamba: Deux fillettes violées à mort

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

L’affaire a fortement ému la ville de Nkongsamba, et enflammé les réseaux sociaux durant le week-end rapporte CT.

La vidéo montrant un homme que la police soustrait à grand peine de la vindicte populaire, avant de l’emmener dans un pick-up, concerne justement ce drame. Un drame, une tragédie : Mbianda Stella, surnommée « Choupinette », 7 ans et sa sœur cadette, Meopa Tchana Noella, six mois, ont été violées à mort vendredi 9 mars dernier. Le responsable présumé, un certain Tanko J., cousin de leur père. Le suspect, qui a été rapidement interpellé par la police dans la ville, et sur les sous-vêtements duquel on a retrouvé des traces de sang, vit à Douala. Il était venu à Nkongsamba pour un bref séjour, a appris CT de sources proches de l’enquête.
Le « tonton » est passé à l’action quand la mère des fillettes l’a laissé seul avec elles pour aller à une veillée – le père était en déplacement hors de Nkongsamba. A son retour de la veillée, la mère voit les gamines couchées et s’endort aussi. Le sieur Tanko, entre-temps, est sorti pour boire un coup. « C’est un gars de Nkongsamba, il a même vendu des glaces ici à l’époque », indique un fonctionnaire en service dans la ville.


Samedi matin, la mère remarque l’étrange silence des enfants, qui sont habituellement matinales. Elle va vers elles, essaie de les réveiller, de leur proposer de jouer. Mais les deux fillettes lui semblent très affaiblies. Et, puis, horreur : elle constate que le bébé de six mois est désormais sans vie. La mère conduit aussitôt les enfants au centre de santé le plus proche. Au moment de la prise des paramètres, on découvre qu’elles ont subi des abus sexuels. « Choupinette » rendra l’âme à l’hôpital.

Alliance NYOBIA
 

Société

Lire aussi