L’utilisation du stade de Bangangté interdit par la mairie

Cameroun - Ligue 2. L’utilisation du stade de Bangangté interdit par la mairie

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Par un communiqué parvenu à notre rédaction ce lundi, la mairie de Bangangté interdit l’utilisation du stade municipal de Bangangté pour la rencontre de la 3e journée qui opposera Panthère du Ndé à Bang Bullet, mercredi prochain.


Le doute plane sur la tenue de la 3e journée qui devra opposer mercredi Panthère sportive du Ndé à Bang Bullet de Nkambè au stade municipal de Bangangté, comme indique la programmation de la LFPC. En effet,  le maire de la commune de Bangangté le Dr Jonas Kouamouo a servi à Prosper Ngoba, le directeur de stade,  une mise en demeure contre la mise en service du stade municipal de Bangangté.
mairie_bangante_communique_interdiction_stade

 Dans cette correspondance adressée au directeur du stade, il a souligné les raisons qui fondent son interdiction de l’utilisation du stade municipal par le fauve du Ndé et la LFPC. « Le stade municipal de Bangangté  est la propriété exclusive de la commune de Bangangté. Par conséquent aucune équipe ni organisation ne peut prétendre à un quelconque droit qui ne lui soit concédé par le maire, a justifié le Maire Jonas Kouamouo avant d’ajouter. C’est dans l’optique de son aménagement qu’une convention a été passée entre la municipalité et la Fécafoot. Les travaux n’ont encore fait l’objet d’aucune réception… C’est pourquoi qu’il vous plaise de bien vouloir mettre fin à toute intrusion dans ce stade. »

Le public de Bangangté qui est sevré de son équipe depuis bientôt trois ans devra encore attendre, si l’on s’en tient à la communication du maire de cette ville. La Panthère du Ndé qui a subi une guerre de leadership la saison dernière n’a jamais connu un antre fixe pour la réception de ses rencontres. Les dirigeants du club ont souhaité retourner au stade municipal de Bangangté, ce qui a permis à la LFPC de les programmer sur ce site, mercredi. En attendant la réaction de la LFPC, le doute sur la tenue de ce match à Bangangté reste entier.

Michel Njinwoua

Sport