Lundi le 17 Juin 2013 03:01:39 R.N.T. | Le Messager Société

CEMAC. Sommet de la CEMAC: La sous-région soutient Djotodia - A compter du 1er janvier 2014, fin des obligations de visa pour tous les citoyens de la Cemac...

En l’absence de Paul Biya du Cameroun, ses pairs d’Afrique centrale ont adoubé le nouvel homme fort de Bangui.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |


Pour son premier rendez-vous officiel avec les chefs d'Etat de la région, le Centrafricain Michel Djotodia a réussi à tirer son épingle du jeu. Non seulement, la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) lui apporte un soutien financier conséquent, mais il a tout simplement évité le pire à la Centrafrique, à savoir la mise sous tutelle du pays. La délocalisation provisoire du siège de la Commission de la Cemac inscrite à l'ordre du jour a bien sûr fait débat. La Guinée-équatoriale et le Gabon étaient candidats, mais les chefs d'Etat ont fait le choix du maintien de l'institution à Bangui. Dans le communiqué final, la Conférence souligne « l'impérieuse nécessité pour la Cemac (...) de continuer à apporter son aide à la République centrafricaine ainsi qu'à ses nouvelles autorités ».


Sécurisation de Bangui

Quant à la sécurisation de la ville de Bangui, les pays de la région ont décidé d'accroître les effectifs de leur force commune. Cette fois-ci les chefs d'Etat mettent la main au portefeuille. Afin de porter à 2 000 hommes les effectifs de la Force multinationale de l'Afrique centrale (Fomac), celle-ci aura un soutien financier de 25 milliards de Fcfa. Mais l'autre décision de ce sommet, c'est la libre-circulation dans les six pays de la Cemac. Cette question a toujours divisé les chefs d'Etat à cause du refus du Gabon et de la Guinée équatoriale d'autoriser la libre-circulation sans visa des ressortissants de l'espace communautaire. Alors que depuis 2006, le Cameroun, le Congo, la Rca et le Tchad n'exigeaient plus de visa. A partir du 1er janvier 2014, les citoyens de l'espace Cemac pourront désormais se déplacer dans les 6 pays avec une simple carte d'identité ou un passeport.

Source: Rfi


Focal: Extrait du communiqué final

Les chefs d'Etat de la Cemac (Cameroun –représenté par le Pm- Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine, République du Congo et Tchad) se sont entendus hier sur deux initiatives politiques majeures dans le cadre d'un communiqué commun:

- A compter du 1er janvier 2014 sera mise en place la fin des obligations de visa pour tous les citoyens de la Cemac pour circuler à travers les pays appartenant à la Communauté

- La création d'un cadre politique commun pour la protection du commerce au sein de la région de la Cemac permettra notamment l'harmonisation des politiques de mise en conformité des médicaments pour lutter contre la contrefaçon et facilitera l'accès aux compagnies pharmaceutique au marché régional.

Ce communiqué est remis aujourd'hui aux dirigeants du G8 réunis en pré-sommet à Londres par le ministre gabonais des Affaires étrangères, de la coopération internationale et de la Francophonie, Emmanuel Issoze-Ngondet. Un communiqué final des chefs d'Etat de la Cemac à l'attention des dirigeants du G8 sera diffusé en conclusion du New York Forum Africa le 16 juin.

Annonçant ces engagements politiques, Le Président du Gabon Ali Bongo Ondimba, qui préside actuellement la Cemac a déclaré: « nos six nations travaillent ensemble au delà des frontières à trouver des solutions régionales à nos enjeux communs, à renforcer notre coopération économique pour encourager le développement. »

En amont et en accord avec l'agenda du G8, la Cemac a concentré ses échanges sur la fiscalité, les échanges commerciaux et la transparence. « Comme tous les regards dans le monde sont rivés ce weekend sur le Sommet du G8 en Grande-Bretagne, Les dirigeants de la Cemac ont voulu monter leur propre engagement pour stimuler les échanges commerciaux et de l'investissement en Afrique », a indiqué le président Bongo.

Synthèse: R.N.T.