Gaëlle Enganamouit renait contre l'Algérie à la Can Ghana 2018

Can féminine 2018. Gaëlle Enganamouit renait contre l'Algérie à la Can Ghana 2018

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Critiquée par les médias et les observateurs de football pour ses mauvaises performances en sélection nationale, Gaëlle Enganamouit, titularisée ce mardi face à l’Algérie, a répondu sur le terrain en signant le deuxième but du Cameroun dans sa large victoire contre les algériennes.



On l’avait laissée sur un triplé face à l’équateur en juin 2015, lors du premier match du Cameroun à la coupe du monde, on l’a retrouvée ce mardi soir à Accra face aux Fennecs Dames. Elle a connu un passage à vide, passant même à côté de la CAN organisée à domicile, il y a deux ans. Reléguée à raison sur le banc des remplaçantes, Gaëlle Enganamouit a bénéficié de la confiance Joseph Ndoko ce mardi face à l’Algérie. Un pari que d’autres entraineurs ne se seraient pas risqués, au regard de la petite forme qu’affichait la meilleure joueuse africaine de 2015.

Après une première période mi-figue mi-raisin où elle a eu deux occasions de buts, l’attaquante d’Avaldsnes a retrouvé son instinct de buteuse à la 54e, où elle a victorieusement ouvert son pied sur un service de Nchout Ajara pour inscrire le second but du Cameroun. Une première réalisation pour elle depuis 3 ans. Très attendue dans ce match, la joueuse de 26 ans donne ainsi raison à son entraineur Joseph Ndoko qui a surpris tout le monde en l’alignant d’entrée. « Gaëlle Enganamouit est dans un travail collectif avec le groupe. Elle est toujours dans notre projet de jeu. », indiquait Joseph Ndoko, lors de sa première conférence de presse au Ghana. Un soutien pour sa pouliche qui était jeté aux orties par nombre de supporters des Lionnes Indomptables. Il faudra qu’elle confirme à la prochaine occasion et surtout qu’elle redevienne la buteuse patentée qu’elle fut autrefois sous les couleurs nationales.

Léger Tientcheu à Accra 

Sport