Milla met en garde Eto’o dans son conflit avec Bell et ne loupe pas le comité de normalisation

Crise Fecafoot. Milla met en garde Eto’o dans son conflit avec Bell et ne loupe pas le comité de normalisation

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Présent à la conférence de presse ce matin avec les membres du collectif des anciens Lions Indomptables, Roger Milla a réagi par rapport à la dernière sortie de Samuel Eto’o concernant Joseph Antoine Bell et a fait un commentaire sur le passage du comité de normalisation de Me Dieudonné Happi à la Fécafoot.



La réaction de Roger Milla au sujet de la brouille entre Samuel Eto’o et Joseph Antoine Bell était attendue. L’ancien attaquant des Lions Indomptables ne s’est pas fait prier pour coller un commentaire sur cette actualité qui oppose deux anciens joueurs de la sélection du Cameroun. Très remonté contre l’attitude du buteur de Qatar sport club qui a publié dans les réseaux sociaux ses échanges privés avec Bell, Roger Milla n’a pas retenu sa colère. « J’ai envoyé un message à Eto’o. Il n’a pas besoin de faire des bagarres. Je ne veux plus qu’il m’appelle  « mon père », s’il continue comme ça. Je laissais mon boulot à Montpellier pour aller le soutenir. Il doit comprendre que nous sommes sa famille même s’il devient président de la république. Qu’il revienne dans sa famille et il verra que les choses marchent bien. », s’est-il indigné. Quant au présumé soutien d’Eto’o à Seidou Njoya, candidat à la présidence de la fécafoot, l’ambassadeur itinérant peine à comprendre. « Je veux bien comprendre la raison pour laquelle il soutient les Kadji, les Seidou Njoya. Je ne sais pas s’il a signé un pacte avec eux. Qu’il sorte de là, sinon Dieu va le sortir de là. » a-t-il prévenu.

Amené à porter un jugement sur les 15 mois du comité de normalisation à la fécafoot, Roger Milla s’est voulu catégorie. « Ils n’ont rien fait de bon ! Ils sont incapables de sortir un franc pour qu’on enterre un ancien Lion, ni de nommer une ancien Lion comme commissaire de match. Ce comité de normalisation a fait pire, a-t-il affirmé avant de souhaiter. Si le président de la république pouvait faire en sorte qu’on retire l’agreement à la Fecafoot pour qu’on recommence à zéro. Tout est à refaire. »  L’ancien vainqueur de la CAN 1984  s’est montré également critique sur l’entretien du siège de l’instance faitière de football national par Me Dieudonné Happi et ses membres. «  Depuis que le comité de normalisation est là, Tsinga est sale. Quand Mohammed Iya était là, c’était propre. Allez regarder dans quel état se trouve la fédé. C’est sale. » a affirmé le vieux Lion.

Léger Tientcheu à Yaoundé

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | Vision4 | BoomTV | LTM

Sport

Lire aussi