Cameroun - Sud. SUD, Ebolowa : Partenariat collège régional d’agriculture et les collectivités du Sud en marche

  • Jacques Pierre SEH à Ebolowa |
  • Publié : Lundi le 23 Février 2015 11:41:07 |
  • 39602 hits |
  • Société |

cameroun24.net - L’atelier de concertation y relative s’est tenue dans la salle de conférences du collège régional d’agriculture (CRA) d’Ebolowa le 17 février dernier en présence des responsables de cette structure de formation qui relève du ministère de l’agriculture et du développement rural (minader) et les élus locaux de la région du Sud.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à

 

 

Pour Antoine Mbida directeur du CRA d’Ebolowa, sa structure se situe dans une logique de la professionnalisation de l’enseignement agricole. Il est alors judicieux d’échanger avec les acteurs du milieu professionnel, pour recueillir leurs besoins réels en formation. 

Or, avec la décentralisation, les collectivités locales semblent être les mieux indiquées et à cet effet ont un rôle important dans la création du bien-être des populations dans leurs localités.

 Il est constaté que pour apporter les meilleures réponses, il faudrait déjà mieux cerner le problème et les besoins des populations à la base. Puisqu’il s’agit d’améliorer les conditions de vie des populations. C’est ainsi que dans le cadre du suivi de la formation dispensée par le CRA d’Ebolowa, le volet pratique de terrain occupe une bonne partie des enseignements. Ainsi les apprenants ont alors des stages socio professionnels, auprès des référents qui peuvent être des détenteurs des grandes exploitations, des agro industries ou les communes. 

 D’où la présence d’environ cette soixantaine d’apprenants dans les communes pour une durée de six semaines. C’est bien pour avoir des données fiables émanant des besoins réels des populations que la direction du CRA y a associé les maires à la conception du contenu de travail sur le terrain de ces apprenants.

 Il est question de clarifier les attentes vis-à-vis des communes et les apprenants.

 Pour Antoine Mbida directeur du CRA d’Ebolowa,  il est de bon ton d’échanger avec les responsables des communes qui deviennent alors, les principaux encadreurs de ces apprenants sur le terrain. 

D’où la nécessité préalable de leur imprégnation afin qu’ils sachent ce qu’on attend d’eux et accorder des facilités aux apprenants à l’accès à l’information durant leur collecte. 

Pour Jean Baptiste Sevda chef service des enseignements et des stages, il est question pour les différents apprenants dispatchés dans les communes de la région du Sud, d’identifier, d’analyser les besoins des populations, de les planifier en vue d’une résolution par les communes. N’est ce pas là un outil utile aux communes en vue de la planification de leurs actions de développement sur le terrain. Il est question de dynamiser les activités des communes avec une maîtrise du milieu rural qui est le levier de l’économie Camerounaise. C’est elle seule capable de produire les richesses et les biens pour les populations. C’est le seul domaine qui exploité à bon escient produit les emplois par millions pour absorber le trop plein des jeunes en quête de ce précieux sésame. C’est le domaine d’attente de l’état pour changer la donne en matière d’emplois à cet effet, il faut scruter pour adapter les formations aux besoins à la base. A le faire, le CRA d’Ebolowa se situe bien dans ses missions d’animation et d’encadrement pour le développement rural. Cette structure de formation qui, pour cette  année scolaire dispose d’environ deux cents apprenants parmi lesquels on retrouve une dizaine de Gabonais, diplôme en brevet de technicien supérieur (BTS) en conseil agropastoral, et en technicien supérieur en conseil agropastoral. Les produits sortis du collège régional d’agriculture d’Ebolowa  peuvent apporter leur expertise technique dans les domaines de la production halieutique, animale et végétale ceux dont le pays a grandement besoin pour assurer sa sécurité alimentaire. Les capacités du CRA lui permettent de s’enorgueillir avec tout son arsenal de promotion de  l’agriculture de seconde génération, son environnement propice à l’accueil et aux loisirs des apprenants. Sans oublier son réseau de partenaires au rang desquels on peut citer l’ambassade d’Israël qui a mis un dispositif d’irrigation goutte à goutte à cette école, l’ambassade du Gabon, le Haut commissariat des réfugiés et le dernier né en date de ses partenaires est le Lycée Jules Rieffel de France qui œuvrera  sur le commerce équitable. Il faut noter que le CRA d’Ebolowa forme également à la carte selon les besoins des collectivités locales, des organisations des producteurs et tous autres groupes organisés qui pourront en exprimer le besoin. Créé en 1981 pour les besoins de formation du personnel de l’agriculture, avec la crise économique, l’orientation de l’école a évoluée et aujourd’hui avec la reforme de la formation agricole au Cameroun, l’école s’ouvre et s’adapte aux nouvelles exigences de la formation professionnelle moderne. Ce partenariat avec les collectivités locales du Sud, constitue un espoir pour  un lendemain meilleur, non seulement pour l’école, mais aussi pour les populations. Ici le slogan est, « faire avec ce qui est disponible dans nos campagnes, et projeter pour une amélioration ».

 

 

Facebook

LES COMMENTAIRES

LES COMMENTAIRES

  • Bonjour, ce blog est formidable! puiissiez vous travaillez afin qu'il soit médiatisé sur les réseaux sociaux aux Agrinautes!

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Réagir

Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Sud

Cameroun - Sud : SUD,Ebolowa : Le village artisanal régional s’ouvre au public (18964)
Cameroun - Sud : Mouvement de gouverneurs: Jules Marcellin Ndjaga à la retraite, les populations exultent (31716)
Cameroun - Sud : SUD,Ebolowa : le CEAC de Ngalan ouvre ses portes au public (37450)
Cameroun - Sud : SUD, Le chef de division régional des anciens combattants et victimes de guerre prend fonction (37405)
Cameroun - Sud : SUD, Les organisations de producteurs créent leur cadre de concertation (35531)
Cameroun - Sud : SUD, Amélioration de la gouvernance des collectivités territoriales décentralisées : les organisations nationales de la société civile capitalisent leurs actions (36470)
Cameroun - Sud : SUD, Le minmap Sud a un nouveau délégué (40035)
Cameroun - Sud : SUD, Sangmélima : Les jeunes mis en contribution pour l’entretien des artères de la ville (38067)
Cameroun - Sud : SUD,La situation des personnes âgées au centre des débats à Ebolowa. (37345)
Cameroun - Sud : SUD, Ebolowa :les élèves étalent leur génie dans les métiers (37179)
Cameroun - Sud : SUD, Ebolowa : Partenariat collège régional d’agriculture et les collectivités du Sud en marche (39604)
Cameroun - Sud : SUD: Exploitation du fer de Mbalam : bientôt 510 kilomètres de voie ferrée (39805)
Cameroun - Sud : SUD: Route Mengong Sangmélima : les travaux doivent reprendre dans une vingtaine de jours (39858)
Cameroun - Sud : SUD: La norme et la qualité deux valeurs à conquérir pour l’industrie Camerounaise (38638)
Cameroun - Sud : SUD,Budget 2015 : améliorer la mise en œuvre des projets structurants. (39092)
Cameroun - Sud : SUD: La problématique foncière au centre des débats à Ebolowa (37269)
Cameroun - Sud : SUD: Foire agropastorale régionale : les producteurs revendiquent plus d’encadrement de proximité. (37229)
Cameroun - Sud : SUD: 6.807 milliards Fcfa pour l’investissement dans le Sud en 2015 (37682)
Cameroun - Sud : SUD: Les gisements de fer de Djoum et d’Akom II bientôt en exploitation (45293)
Cameroun - Sud : SUD: Ibrahim Mbombo Njoya sultan à Kyé-ossi (37793)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

CEMAC : La Beac dénonce les transferts via le Mobile Money en dehors de la zone Cemac (1479)
Lutte contre Boko Haram : L’armée libère 8 otages au Cameroun (1710)
Cameroun - Energie : Guerre de communiqués autour de l’exploitation gazière au Cameroun (1470)
Cameroun - Agriculture : Les prix bord champ du cacao au Cameroun passent sous la barre de 1000 FCfa le kilogramme (1935)
Cameroun - Transports : Un pool bancaire conduit par Ecobank Cameroun lèvera à nouveau 30 milliards de FCfa pour Camair Co (2068)
Crise Anglophone : Cameroun: le SDF se dit favorable au fédéralisme (2551)
Cameroun - Economie : Situation quasi-stable à la Bourse de Douala (2285)
Cameroun - Santé : Cameroun : la société civile appelle du «système d’apartheid» dans la lutte contre la tuberculose (2190)
Cameroun - Consommation : Cameroun : 32 000 tonnes de sucre disponibles pour approvisionner le marché local (2042)
Cameroun - Politique : SUD,Mengong : les militants se mobilisent pour les échéances avenirs (2059)
Cameroun - Economie : SUD,4 Milliards de FCFA de manque à percevoir par le fonds routier (2224)
Football : Amical/ La Guinée et le Gabon se tiennent en France, 2 - 2 (5461)
Crise Anglophone : Cameroun : Akere Muna ressort libre du SED (7864)
Crise Anglophone : Cameroun/crise anglophone: procès pour ''terrorisme'' devant le tribunal militaire (8161)
Cameroun - Transports : Le Cameroun veut améliorer son potentiel logistique de transport pour valoriser sa position stratégique dans la Cemac (8116)
Cameroun - Agriculture : Cameroun : 4,5 millions de plants de cacaoyers et caféiers seront mis à la disposition des producteurs en 2017 (8027)
Cameroun - Agriculture : Le PIDMA lance une campagne de sensibilisation des producteurs de maïs, manioc et sorgho sur les dangers des moisissures (8050)
Cameroun - Pêche : Cameroun : 400 millions d’amende infligée à des bateaux chinois et nigérians (8053)
Crise Anglophone : Cameroun : le Canada comme médiateur de la crise anglophone ? (7948)
CEMAC : Politique monétaire : la Beac serre la vis (7707)