Cameroun - Sécurité. SUD,Ebolowa : Prise de commandement au 7 ème secteur militaire

cameroun24.net Mardi le 24 Septembre 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La cérémonie s’est tenue le 23 septembre dernier à la place de fête de Nko’ovos à Ebolowa sous la conduite du général Simon Ezo’o Mvondo, représentant ministre délégué à la présidence de la république en charge de la défense qui était accompagné du gratin militaire de la région et du secrétaire général des services du gouverneur de la région du Sud.

ADS


Dans le souci d’optimiser l’efficacité de l’appareil de défense et sécurité face aux nouveaux défis qui sont en constante mutation, le chef suprême des armées a signé récemment une série de textes réorganisant le commandement militaire territorial. Ainsi, le 7 ème secteur militaire est passé sous le commandement du capitaine de vaisseau Ade Nkwenti Hilary depuis le 23 août dernier date de signature par le chef suprême des armées son excellence Paul Biya de ce décret. C’est bien  le général Simon Ezo’o Mvondo,  commandant la 1 ère région militaire qui à le contrôle des régions, du centre, sud et de l’est qui est venu ordonnancer ce rituel de prise d’arme à la place de cérémonies de Nko’ovos. Dans une brève cérémonie qui n’a connu presque pas  d’allocution, le nouveau commandant du 7 ème secteur militaire est passé en revue de ses troupes. Comme en pareille circonstance et vue le contexte actuel, le nouveau commandant devra veiller à la maîtrise de ses troupes dans sa zone de commandement. Une promotion qui est empreint de défis ainsi, il est question de planifier et de conduire différentes opérations d’action, d’assurer la sécurité des populations et de leurs biens. Il est question pour lui, d’entretenir, développer et renforcer la synergie d’action avec la gendarmerie, la police et les autres services de renseignements sous l’égide des autorités administratives. Il est à noter que  l’expérience professionnelle consolidée liée aux  références militaires et académiques du promu  conforte la haute hiérarchie dans cette conviction.


Jacques Pierre SEH


 

Lire aussi : La douane camerounaise saisie des charges explosives dans l'Adamaoua

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS