Cameroun - Nécrologie. SUD,Ebolowa : Hommage des soldats morts sur le champ d’honneur à Darrak

cameroun24.net Lundi le 24 Juin 2019 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La cérémonie d’adieu a eue lieu selon le rituel militaire à la cour d’honneur du 11 ème bataillon d’infanterie motorisé (Bim) d’Ebolowa sous la présidence du secrétaire général des services du gouverneur représentant le maître de céans le 21 juin dernier, journée également décidée de deuil national par le président de la république.

ADS


Que de la tristesse dans l’air pour la famille, les camarades d’arme, les amis et connaissances du disparu, les autorités militaires et administratives venus vivre ces moments pathétiques. Il est question de la reconnaissance de la nation toute entière envers tous ces vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur et dont la région du Sud à l’instar des autres régions affectées par ce drame pleure leurs fils. Pour ce qui est de la région du Sud, il s’agit du matelot Missoko Giresse Arnaud tombé le lundi 10 juin dernier à Darrak à l’extrême-nord du Cameroun dans un affrontement avec le groupe terroriste  Boko Haram, pendant qu’il était en mission  commandée avec 16 de ses autres camarades tombés également. La nation leur est reconnaissante avec tous les honneurs tel que voulu par le chef de l’état, chef suprême des armées en décrétant cette journée comme celle du deuil national où tous les drapeaux étaient en berne. Le matelot de 2 ème classe, déployé au secteur militaire n°1 de la force multinationale dans le cadre de la lutte  contre le groupe terroriste Boko Haram est  tombé sur le champ d’honneur. Par sa bravoure, son courage, sa combattivité, il a rempli sa noble mission de soldat pour la préservation de l’intégrité du territoire du Cameroun, lui comme ses autres camarades d’arme méritent d’être cités en exemple pour des générations futures. Pour son chef hiérarchique, « la guerre est vieille que l’histoire, il y’a plus de 2000 ans  Ruophe écrivait : en temps de paix les fils enterrent leurs pères et en temps de guerre c’est l’inverse. La mort a frappé l’ensemble des forces de défense du Cameroun. Le matelot de 2 ème classe Missoko Giresse Arnaud très  dévoué, infatigable, il n’a fait que 2 ans 2 mois et 15 jours de loyaux services rendus à la nation depuis son incorporation dans les forces armées le 13 février 2017. Fils de Mendo Brigitte, il est né à Ebolowa le 1 er janvier 1994 et fait des études primaires sanctionnées par l’obtention du Cep et secondaire par  l’obtention du Bepc. Après sa formation, il est affecté à la base navale de Douala et le 08 septembre 2018, il est mis pour emploi au secteur militaire n°1 à l’extrême-nord. Elément très discipliné, engagé, travailleur, polyvalent et ami de tout le monde. Remarqué par ses chefs, il a accompli son devoir avec honneur et fidélité ». Ne faut il pas que la graine tombe, pourrisse pour germer afin de produire de plus beaux fruits déclare cette assertion biblique. Ou encore tu es poussière, tu retournes poussière comme pour dire que  dieu t’a aimé plus que nous, c’est pour cela qu’il t’a appelé aussitôt  dans son royaume disaient bien ses compagnons d’arme tous en larmes. Ils vivaient la cérémonie comme ci le drame se produisait devant eux, mais étant bien incapables d’intervenir. La mort avec ses choix, le message de condoléances du chef de l’état lu par le préfet du département de la Mvila et la décoration à titre posthume du défunt de la médaille de la vaillance par le secrétaire général sont venus mettre un terme à cette phase de la levée de corps. C’est dans une procession militaire que le cortège funèbre s’est ébranlé pour son village natal Biyoka dans l’arrondissement d’Ebolowa 2 ème sous les pleures des parents effondrés par la douleur. Et l’inhumation s’est suivie le jour d’après samedi le 22 juin où la terre s’est refermée sur lui.
 

Jacques Pierre SEH

Lire aussi : Un footballeur camerounais meurt mystérieusement aux Philippines
Lire aussi : Aktaye Isaac, délégué départemental du MINDEVEL est décédé
Lire aussi : Paul Biya en deuil

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS