Crise anglophone. Route : Le calvaire des habitants de Mbongue dans le NOSO

cameroun24.net Vendredi le 20 Novembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Aller de Mbongue à Kumba est un véritable chemin de croix pour les populations a constaté cameroun24.

ADS



Depuis le début de la crise anglophone, la plupart des routes dans les régions anglophones ne sont plus entretenues à cause de la guerre.

Certains travailleurs et responsables d'entreprises de BTP ont même été enlevé et libéré contre rançon au début de la crise il y a 4 ans.

En saison de pluie comme c'est le cas actuellement, la route est quasiment impraticable et les tarifs de transports pour les rares véhicules qui s'y aventurent encore, ont explosé.

"Il y a 4  ans pour y aller on payait 1000 FCFA. Aujourd'hui pour y aller, il faut payer au moins 5000 FCFA", déplore Kletus un agriculteur du coin, qui n'arrive plus à cultiver son champ.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre

Guy F. FOSSO
 

Lire aussi : Urgent : Alerte à la bombe à Yaoundé
Lire aussi : Opération de rafle d'envergure à Bonabéri Douala
Lire aussi : Route : Le calvaire des habitants de Mbongue dans le NOSO

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS