Election Régionale. Paul Atanga Nji demande aux gouverneurs de mettre sous surveillance les cadres du MRC

cameroun24.net Lundi le 14 Septembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans un message fax adressé aux gouverneurs des régions du Centre, de l'Ouest et du Littoral, que cameroun24 a pu consulter, le ministre de l'administration territoriale, leurs demandes de prendre des mesures drastiques en prévisions de manifestations.

ADS



Le ministre Paul Atanga Nji demande aux gouverneurs de mettre sous surveillance les cadres du MRC et de réprimer sans faiblir toute manifestation non déclarée.

Il est aussi demandé aux forces de l'ordre d'agir avec professionnalisme et de ne pas céder à la provocation des manifestants.

En face, l'on dénonce déjà un gouvernement liberticide et une violation en amont des Droits des citoyens garanti par la constitution.

L'opposition camerounaise MRC, SDF, CPP, PAP, Offre Orange, La société civile Stand Up For Cameroon, AGIR-ACT, MDI, prévoit de descendre dans la rue le 22 décembre pour demander le départ du régime en place si leurs conditions ne sont pas satisfaites.

Il s'agit de deux conditions principales : La fin de la guerre dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest, et la révision consensuelle du processus électorale avant l'organisation de toute élection.

Le président Biya qui a convoqué les collèges électoraux le 7 septembre dernier pour les élections régionales prévues le 6 décembre, semble être sourd à toutes ces demandes.

Le ministre de l'Administration Territoriale, Paul Atanga Nji a déjà prévenu d'appliquer toute la rigueur de la loi sur ceux qui vont manifester.

Ange NGO

atanga_nji_fax_surveillance_mrc
 

Lire aussi : Ouverture de la campagne électorale pour les régionales au Cameroun

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS