Crise anglophone. Opération de rafle d'envergure à Bonabéri Douala

cameroun24.net Samedi le 21 Novembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les forces mixtes Police, gendarmerie, BIR ont lancé tôt ce matin, une vaste opération de fouille dans le vaste quartier bonabéri dans la banlieue de Douala a constaté cameroun24.

ADS


Cette fouille systématique du quartier arrive après l'explosion cette semaine d'un engin explosif improvisé. Une explosion qui a fait 2 blessés graves, les porteurs de la bombe qui n'avaient pas eu l'occasion d'accomplir leur mission.

Ils sont soignés actuellement dans un hôpital de la place sous la garde de la police qui ouvert une enquête, qui a déjà permit d’appréhender un troisième suspect; un frère d'un des deux blessés. Ces personnes arrêtées sont soupçonnés d'appartenir au mouvement séparatiste anglophone qui a menacé dans les réseaux sociaux de faire exploser d'autres bombes à Douala.

Ce qui explique cette opération des forces de sécurité qui ont décidé de passer au peigne fin cette partie de la ville qui abrite une très forte communauté anglophone.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre

Viviane GEMELE
 

Lire aussi : Urgent : Alerte à la bombe à Yaoundé
Lire aussi : Opération de rafle d'envergure à Bonabéri Douala
Lire aussi : Route : Le calvaire des habitants de Mbongue dans le NOSO

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS