Revolution Abeilles. Marches du 22 septembre : Quatre membres du mouvement «Standup for Cameroon» transféré en prison

cameroun24.net Lundi le 28 Septembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ils sont accusés de complot et d'insurrection pour renverser les institutions de la république a appris cameroun24.

ADS


Moussa Bello, Etienne Ntsama, Mira Ngoung et Membou Tehle, membres du mouvement «Standup for Cameroon» avaient été arrêté le 18 septembre après une réunion à leur siège à Douala.

Ils ont été détenus pendant des jours à la légion de la gendarmerie Bonanjo à Douala, la capitale économique du Cameroun, puis présenté au commissaire du gouvernement du tribunal militaire de Douala, qui a décidé de les mettre sous mandat de dépôt à la prison centrale de New-bell.

Comme eux, plus de 600 manifestants des marches du 22 septembre 2020 au Cameroun croupissent dans les cellules des commissariats et brigades de gendarmerie à travers le pays.

Le principal leader des Forces du Changement, Maurice Kamto qui vit en résidence surveillée s'est exprimé ce soir sur les antennes de la chaine Equinoxe Television émettant à Douala, se plaignant d'être avec ses compagnons, des boucs-émissaires du gouvernement qui les accuse d'insurrection.

Ange NGO

 

Lire aussi : Scandale devant le domicile de Maurice Kamto à Yaoundé
Lire aussi : Le gouvernement renforce le dispositif militaire chez Maurice KAMTO
Lire aussi : L’AVOCAT AMSTERDAM ET LE PRESIDENT DU MRC SONT CUITS !

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS