Affaire Stéphanie Djomo. Libération de Stéphanie Djomo après plusieurs jours d'emprisonnement à New-bell

cameroun24.net Mercredi le 18 Novembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Elle a été libéré ce jour après l'audience de son affaire au tribunal militaire de Douala.

ADS


Stéphanie Djomo avait été arrêté après avoir fait un témoignage sur la plateau de Equinoxe TV, sur la mort de ses jumelles dans la guerre qui sévit en zone anglophone du pays.

Un témoignage qui n'était pas du goût du gouvernement et qui avait suscitée une indignation générale dans le pays.

Après son arrestation, elle a été déférée à la prison centrale de New-bell par le commissaire du gouvernement, du Tribunal militaire de Douala.

Selon ses avocats elle était menacée et harcelée afin qu'elle incrimine un parti politique de l'opposition ayant pignon sur rue.

"Rien pour l'instant ne peut confirmer si elle a accepté le deal ou non. Tout ce que l'on sait, c'est qu'elle a refoulée ses avocats ce matin avant le début de l'audience. A l'issu de celui-ci elle a été libéré", affirme l'un de ses avocats.

Son beau père et ses filles ainées dans un reportage diffusé dans l'émission "Paroles de Femme" sur Equinoxe Television, avaient confirmé la version des faits tels que relatés par Stéphanie Djomo et dénonçaient une arrestation abusive de leur maman.

Plusieurs Ongs locales et internationales demandaient également sa libération.

Cependant, le RDPC, parti au pouvoir avait accusé cette dame en complicité avec la télévision Equinoxe de diffamer l'armée. Ce qui explique d'ailleurs le boycott des plateaux de cette télévision par le parti au pouvoir.

Ange NGO
 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS