Crise anglophone. Le maire de Bamenda lance une société de bus pour contrer les séparatistes

cameroun24.net Vendredi le 25 Septembre 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Après l'interdiction de circulation des véhicules dans la ville de Bamenda par les séparatistes, le maire de la vile réplique.

ADS


Le maire de la ville de Bamenda a présenté ce jour 6 bus appartenant à la mairie qui devront effectuer le transport urbain.

Depuis le mot d'ordre lancé par les séparatistes interdisant la circulation de véhicule dans la ville à la suite de l'interdiction de circulation des motos dans certains quartiers de la ville par le gouverneur de la région du Nord-Ouest; les déplacements dans la ville sont difficiles depuis 3 semaines.

Cette solution selon le maire permettra de remédier progressivement à ces difficultés. Ces bus rouleront même les jours de villes mortes.
Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme.

Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre

Guy F. FOSSO
 

Lire aussi : La brigade de gendarmerie de Bamenda incendiée
Lire aussi : Le père Ludovic Lado raconte comment il a été filé et arrêté par la police
Lire aussi : Après sa libération, le père LADO assure qu'il reprendra sa marche aujourd'hui

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS