Economie. Le Nigeria va assembler des voitures dans le pays

cameroun24.net Lundi le 01 Avril 2024 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le gouvernement nigérian envisage de commencer à assembler des voitures sur le territoire du pays.

ADS

 C'est ce qu'a annoncé la ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Investissement de la république, Doris Anite que cite TASS, lors du lancement du plan de développement de l'industrie automobile du pays africain.

"Le Nigeria est capable de produire des voitures par lui-même: nous avons suffisamment de matières premières, nous ne manquons pas de connaissances, nous avons un vaste marché, et maintenant nous avons aussi un plan pour produire des voitures. Nous parlons de motos, de voitures et de poids lourds", a-t-elle déclaré selon le Daily Post. Selon le plan présenté, le pays devrait être en mesure de produire toute la gamme des moyens de transport en 10 ans. "Le défi consiste à faire baisser les prix de vente et à les rendre abordables pour le Nigérian moyen", a conclu Mme Anite.

Le Conseil national du design et du développement de l’industrie automobile a indiqué que les investisseurs dans l'industrie de l'assemblage automobile bénéficiaient d'une exonération fiscale de cinq ans. "Ces initiatives fiscales sont conçues pour encourager le développement de la fabrication de composants automobiles", a-t-il souligné.

Entre 2022 et 2023, les importations de voitures du Nigéria ont augmenté de 226,46% pour atteindre 1.063 milliards de nairas (environ 700 millions de dollars), selon les données du Bureau national des statistiques.

L'industrie automobile nigériane est née dans les années 1950. Federated Motors Industries et SCOA assemblaient respectivement des camions Bedford TJ et des camionnettes Peugeot 404. Avec le boom pétrolier des années 1970, la localisation de la production a commencé, les marques les plus populaires étant Peugeot et Volkswagen pour les voitures et Leyland et Bedford pour les camions. Cependant, la production locale est devenue trop coûteuse et, en 2000, les voitures d'occasion fabriquées à l'étranger ont commencé à dominer le marché nigérian.

Les projets de relance de l'industrie automobile nigériane sont liés à la forte demande de voitures dans le pays. Selon les experts, elle est estimée à 500.000 voitures par an, dont 100.000 neuves, en raison de la croissance rapide de la classe moyenne du pays (plus de 40 millions). Selon une étude de la Lagos Business School, la demande de voitures pourrait atteindre un million par an si des crédits abordables étaient disponibles.

AN

ADS

 

Lire aussi : La dette publique mondiale totale a atteint 93,2% du PIB
Lire aussi : Le Nigeria va assembler des voitures dans le pays
Lire aussi : La Chine pourrait devenir la plus première puissance économique mondiale d'ici 2035

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS

ADS