Afrique. Le Mali accuse la France de violer son espace aérien et saisit l’ONU

cameroun24.net Mercredi le 17 Aout 2022 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop a écrit une lettre au Conseil de sécurité de l’ONU où il accuse la France de violer l’espace aérien du Mali et de soutenir les djihadistes, a annoncé mercredi Radio France internationale (RFI) qui a pu se procurer ce document.

ADS



Selon RFI, les autorités maliennes ont enregistré une cinquantaine de cas de violation de l’espace aérien malien depuis le début de l’année. La lettre dénonce des "violations répétitives et fréquentes de l’espace aérien malien par les forces françaises". "Drones, hélicoptères et avions de chasse ont survolé le Mali sans autorisation de Bamako", met en avant la lettre relayée par RFI.

Le Mali disposerait, selon Abdoulaye Diop, de plusieurs éléments prouvant que ces incursions illégales dans le ciel malien "ont servi à la France pour collecter des renseignements au profit des groupes terroristes et pour larguer des armes et des munitions".

Le ministre malien a demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU. "En cas de persistance de cette posture qui porte atteinte à la stabilité et à la sécurité de notre pays, le Mali se réserve le droit de faire usage de la légitime défense", indique la lettre. Comme l’indique RFI, la France n’a donné aucune réaction officielle à ce stade.

TASS

ADS

 

Lire aussi : Les pays de la Cédéao ont introduit des sanctions contre la junte en Guinée
Lire aussi : Plus de 140 millions d’Africains sont au bord de la famine
Lire aussi : Le 2e sommet Russie-Afrique se tiendra en été 2023

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS