Cameroun - Communication. Le Dr Jean Paul Pougala accuse la chaine de télévision vision 4 de pervertir la jeunesse

cameroun24.net Vendredi le 30 Avril 2021 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'enseignant de Géostratégie s'indigne contre la diffusion de débat sur les films adultes et les positions sexuelles en plein jour sur une chaine non cryptée.

ADS


«Peut-on s'indigner des grossesses précoces des adolescentes  et de la violence en milieu scolaire et autoriser une chaîne de télévision non cryptée à débattre en direct, des perversités sexuelles européennes en pleine journée à 14h ?

En ce moment en direct sur la chaîne de télévision privée camerounaise Vision 4, débat sur les films d'adultes, des fantasmes sexuels, les positions sexuelles etc.
Pourquoi les autorités Camerounaises peuvent-elles autoriser un tel débat sur une chaîne de télévision non cryptée avant 22 h, lorsqu'on est pour le moins sûr que les plus jeunes sont déjà au lit ?

La violence de notre jeunesse est à la hauteur de tout ce que nous lui enseignons tous les jours, même à la télévision. La télévision peut éduquer, comme elle peut pervertir la jeunesse. A nous de choisir.

Après, lorsque cette jeunesse nous les restitute, en violence inouïe jusqu'à l'amputation punitive d'un bras en milieu scolaire (Lycée de Jompbe-Penja cette semaine), n' en soyons pas étonnés, encore moins indignés.

C'est nous qui disons et suggérons à la jeunesse ce qu'elle doit faire et ce qu'elle doit devenir. Chaque mot que nous disons en public et peut être entendu par les enfants peuvent se transformer une armes terrible d'auto-destruction.

Question : Pourquoi les autorités du Cameroun laissent faire tout ça  ?»
,  écrit le Dr Jean Paul Pougala, qui tance cette émission présentée par l’humoriste Major ASSE.

La chaine vision 4 après le reportage sur le journaliste J. Remy Ngono comparé à un singe et qui coûté à Jean Jacques Zeh son poste de Directeur Général, revient encore au devant de la scène.

Le Conseil National de la Communication que dirige le journaliste Peter ESSOKA, qui à plusieurs reprises a essayé de sanctionner la chaine est aujourd'hui impuissant.

Viviane GEMELE
 

Lire aussi : Escroquerie dans les recrutements à la CRTV: Le Directeur Général ordonne l'audit de tous les contrats des employés
Lire aussi : Une publication sur Franck Biya emporte Mireille Bisseck Eyouck
Lire aussi : Liberté de la presse : Le Cameroun régresse

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS