Cameroun - Politique. Le DG de la CNPS pousse Réné Joseph Mboutou Ze à la démission

cameroun24.net Vendredi le 22 Janvier 2021 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Affecté dans la région du Nord-Ouest dans la partie anglophone du Cameroun, le militant RDPC jette l'éponge.

ADS


L'Homme politique, militant du parti au pouvoir, qui affirmait régulièrement sur les plateaux d'Equinoxe où il était invité très souvent à débattre, qu'il n'y a pas de guerre dans les régions anglophones du Cameroun, avait été sanctionné par son Directeur Général.

Ce militant très actif du RDPC sur les  plateaux de télévision est accusé de :

1- Prise de parole dans les médias sans autorisation de sa hiérarchie aux heures de travail. Il lui est reproché d'aller débattre sur les questions politiques sans liens avec la CNPS.

2- Manquement au droit de réserve

3- Actes de déloyauté, de violences et de menaces par voie téléphonique en vers sa hiérarchie.

Des accusations non fondées selon le mise en cause qui parlait de chasse aux sorcières. Comment comprendre qu'il se retrouve sur les plateaux TVs à 19h pour débattre alors que le travail fini généralement à 15h s'interroge-t-il ?

Le Conseil de discipline mise en place qui disposait d'un délai d’un mois pour siéger a remis une copie qui n'était pas en sa faveur.

Il aurait choisi d'anticiper en démissionnant avant que les conclusions du conseil ne soient rendus public.


Didier C.K.


 

Lire aussi : Les Bamiléké dans le Cameroun d’aujourd’hui par Lamberton
Lire aussi : Rappel en mémoire à propos des partis sans élus au Cameroun
Lire aussi : 6 avril 1984 : Il y a 37 ans Paul Biya échappait à un coup d'Etat

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS