Crise Fecafoot. La guerre entre la FECAFOOT et la LFPC s'exportent en guinée équatoriale

cameroun24.net Vendredi le 20 Novembre 2020 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Trois arbitres équato-guinéens écopent d'un an de suspension chacun a appris cameroun24.

ADS


Le trio arbitral Ela Essono EYANG, José ANDEME et José NNANDONG, avait dirigé en début du mois de novembre, le match d'ouverture du championnat de football professionnel camerounais sous l'égide de la LFPC du général Semengue.

Ils venaient ainsi au secours de la LFPC qui avait vu les arbitres camerounais interdits par la FECAFOOT, de prendre part à ce championnat.

La FECAFOOT avait alors saisie son homologue équato-guinéen, la FEGUIFOOT qui vient d'infliger une sanction lourde aux trois mousquetaires qui sont suspendus pour un an des activités de football.

Un conflit qui fait rage au Cameroun pour le contrôle du football professionnel et qui touche le pays voisin de Guinée équatorial.

Les protagonistes camerounais de la crise ont été réunis à la primature sur instruction de la présidence de la république et la fumée blanche est toujours attendue.

Guy F. FOSSO

Lire aussi : La Ligue de Football Professionnelle veut relancer son championnat ce mercredi 25 novembre
Lire aussi : Réhabilitation de la LFPC par le TAS: La FECAFOOT dénonce l'irrégularité de la procédure
Lire aussi : Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) rétablit de nouveau la Ligue de Football Professionnel de Football du Cameroun

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS