Afrique - Football. La FIFA pourrait doucher l'ambition d'Ahmad pour un second mandat à la tête de la CAF

cameroun24.net Vendredi le 30 Octobre 2020 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Comité d’éthique de la FIFA va rendre sa décision avant le 12 novembre dans une affaire impliquant le président de la CAF.

ADS



En juin 2019 dernier le président de la CAF, Ahmad Ahmad avait été interpellé en France, pour son implication dans une affaire controversée entre la CAF et la société Tactical Steel.

Le malgache  Ahmad Ahmad, est accusé de malversation dans la signature du contrat du contrat liant la CAF à cette société, clame Mohamed Sherei, un ancien directeur financier de la CAF, qui a déposé de nouvelles preuves de malversations à la FIFA.

Des accusations porté également par Amr Fahmy, l'ancien secrétaire général de la CAF, aujourd'hui décédé. Des accusations que Ahmad a toujours nié, parlant de chasse aux sorcières de personnes qui colportent des accusations totalement fausses, malveillantes et diffamatoires.

Mais selon la BBC qui cite une source à la FIFA, le sort du malgache serait scellé. Le comité d'éthique de la FIFA le trouvant coupable. Une décision qui va doucher son ambition de briguer un second mandat à la tête de l'instance faitière du football continental.

Guy F. FOSSO

Lire aussi : Suspendu 5 ans par la FIFA, Ahmad Ahmad saisit le TAS
Lire aussi : Prolongation de l'intérim du congolais Constant Omari à la tête de la CAF
Lire aussi : Le malgache Ahmad Ahmad, désormais ancien président de la CAF suspendu 5 ans par la FIFA

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS