Crise Anglophone. L'armée camerounaise dément son implication dans le massacre de Ngarbuh

cameroun24.net Lundi le 17 Février 2020 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
le porte parole de l'armée a fait ce démenti dans sa page officielle dans les réseaux sociaux a appris cameroun24. Il donne par ailleurs sa version des faits.

ADS

A l'en croire, il pourrait s'agir de dégâts collatéraux et de manipulations de la propagande séparatiste.


« Les Forces de défense et de sécurité camerounaises ne sont pas impliquées dans ce massacre » a écrit Le colonel Serge Cyrille Atonfack Guemo.

En rappel, 35 civils dont 14 femmes enceintes et des bébés ont été tué dans ce village du Nord-Ouest Cameroun. Une région en proie à un violent conflit qui oppose des séparatistes armés à  l'armée régulière camerounaise.

Un conflit qui a déjà fait plus de 3000 morts, 80 000 réfugiés et plus d'un million de déplacés.

communique_armee_massacre_enfants 

 

 

Didier C.K.

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS