Crise Fecafoot. Guerre Fecafoot - LFPC : L'organisation de la Can 2022 au Cameroun ménacée

cameroun24.net Jeudi le 19 Novembre 2020 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La présidence de la République veut réunir la Fecafoot et la LFPC pour mettre un terme à la cacophonie qui règne dans la football camerounais.

ADS


L'instance faitière du Football camerounais, la FECAFOOT que dirige Seidou Mbombo Njoya, un ancien de la FIFA et la Ligue de Football Professionnel du Cameroun, que dirige le général à la retraite Pierre Semengue sont à couteaux tirés pour l'organisation du championnat local.

La Fecafoot, l'organe suprême du football local dit avoir suspendu la Ligue. La ligue de son côté brandit une sentence du Tribunal Arbitral du Sport qui l'a réhabilité.

Chacune des deux entités revendique donc l'organisation du championnat et sur le terrain c'est une vraie cacophonie de l'on observe.

La ligue a lancé son championnat avec des clubs qui lui sont fidèles. Cependant, la Fecafoot qui gère les carrières des arbitres a refusé d'en mettre à la disposition de la ligue, qui a dû faire appel à des arbitres internationaux équato-guinéens pour lancer son championnat.

La FECAFOOT a mise en garde les clubs fidèles à la ligue qui se sont finalement rétracté.

La FECAFOOT  décide alors de lancer son championnat, mais il n'a aucun stade, ceux-ci ayant été mise à la disposition de la ligue par l'Etat.

Un imbroglio qui plombe l'organisation du football local et qui justifie la sortie de la présidence de la République pour mettre un terme à la récréation.

Mais le Chef de l'Etat lui même étant invisible et qui visiblement ne fait plus peur à personne pourra-t-il résoudre cette crise; lui qui avait prit l'engagement solennel que la Can 2019 se déroulera au Cameroun le jour dit, sans que cette promesse ne soit tenu et aucune sanction appliquée.

Bien malin qui pourra deviner le dénouement de cette crise qui s'éternise et qui pourrait encore faire perdre l'organisation de la Can 2022 au Cameroun.

Guy F. FOSSO
 

courier_sgpr_fecafoot_lfpc

Lire aussi : La Ligue de Football Professionnelle veut relancer son championnat ce mercredi 25 novembre
Lire aussi : Réhabilitation de la LFPC par le TAS: La FECAFOOT dénonce l'irrégularité de la procédure
Lire aussi : Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) rétablit de nouveau la Ligue de Football Professionnel de Football du Cameroun

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS