Cameroun - Musique. Après le manager de l'artiste Mbolè Happy d'Effoulan , c'est autour de celui de Petit Bozard de le quitter

cameroun24.net Jeudi le 04 Aout 2022 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La liste de présumés homosexuels de Shakiro aurait-elle fait une nouvelle victime ?

ADS

Les relations sont très tendues ces derniers jours dans les milieux artistiques au Cameroun, notamment entre les chanteurs de Mbolè et leurs managers.

Il y a quelques jours, la manager de l'artiste  Mbolè Happy d'Effoulan , annonçait la fin de la collaboration avec son artiste. Dans son entourage, l'on évoquait officiellement l’ingratitude de l'artiste Happy d'Effoulan pour justifier cette rupture de contrat, alors que d'autres pointaient une pseudo liste d'homosexuels.

Lire aussi : Après l'apparition de son nom dans une liste d'homosexuels, Happy d'Effoulan lâché par son manager ?


Cette semaine, c'est autour de Cédric TALEM, réputé dans les milieux Mbolè de la capitale , et qui dirigeait la carrière de l'artiste Petit Bozard de jeter l'éponge :

«Je suis, Cédric TALEM, PDG du label évènementiel King Concept et DG du label de communication et production artistique Univers Médias Sarl.

J'annonce aux médias ainsi qu'au grand public, la fin de ma collaboration en tant que manager de l'artiste chanteur Mbolé Petit Bozard.

En effet, depuis Février 2019, j'officie comme manager de l'artiste.

Ensemble, nous avons passé de bons moments et surmonté toutes sortes d'épreuves aussi bien sur le plan professionnel que personnel.

Malheureusement, pour des raisons que nous choisissons volontairement de ne pas évoquer car, la préservation des acquis et la protection de la carrière de l'artiste reste notre challenge bien que ne faisant plus partie de sa team.

Le terme du contrat prendra effet à compter du lundi 8 Août 2022.
A partir de cette date, l'artiste Petit Bozard sera libre de tout engagement envers son ex-manager que je suis.

Tout en remerciant tous les fans et médias qui nous ont soutenu pendant cette belle et fructueuse collaboration, je vous invite à continuer à soutenir l'artiste dans ses projets actuels et futurs avec le même amour, le même engouement et la même passion pour son rayonnement au plus haut niveau.»
, écrit Cédric TALEM, qui n'évoque aucun lien avec une quelconque liste d'homosexuels, dont certains font le rapprochement.

Sans le dire explicitement, tous ceux qui connaissent cet artiste savent qu'il a un caractère difficile et dans une vidéo abondamment relayée dans les réseaux sociaux, il avait déjà été accusé par une famille de pratiques peu orthodoxes sur leur fils.

Au demeurant, l'artiste lui même ne s'est pas encore exprimé sur la fin de l'aventure avec son ancien manager.

La maison mbolè, la nouvelle vitrine de la culture camerounaise à l'international est en feu, il faut éteindre l'incendie !

Lucien ABEMBE

ADS

 

Lire aussi : Lady ponce répond à Chantal Ayissi qui l'accuse d'ingratitude
Lire aussi : Après le manager de l'artiste Mbolè Happy d'Effoulan , c'est autour de celui de Petit Bozard de le quitter

Les plus récents

Rechercher un article