Cameroun - Football. Près d'un milliard de FCFA dépensé par la Fecafoot dans les procédures judiciaires

cameroun24.net Mercredi le 30 Septembre 2020 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Président de la Fédération Camerounaise de Football, se plaint de passer plus de temps à avoir des soucis de justice que d’administrer la fédération et promouvoir le football a appris cameroun24.

ADS



Seidou Mbombo Njoya affirme que l'instance faitière du football camerounais a déjà dépensé depuis 2015, avant son arrivé à la tête de Fédération, 930 millions FCFA dans les procédures judiciaires.

Il invite les acteurs du Football camerounais a arrêter ces plaintes à répétition qui n'honorent pas le football camerounais qui se veut émergent.

« On ne peut pas passer tout son temps dans les prétoires et les tribunaux alors que nous sommes un pays émergent en football et que nous avons besoin de mettre le peu d’argent que nous avons, au service du football. Je passe plus de temps à avoir des soucis de justice que d’administrer la fédération et promouvoir le football. Il y a un temps pour tout, il faut que tout cela s’arrête» martèle t-il dans la presse locale.

Au siège de la Fédération à Tsinga, nombreux sont ceux qui accusent Abdouraman Ahmadou, celui qui a "ouvert les yeux" aux acteurs du Football camerounais en leur montrant le chemin du TAS.

Avant lui, la Fédération et l'Etat faisait la pluie et le beau temps à Yaoundé. Tout le monde croyait la FIFA toute puissante et ses décisions comme paroles d'évangiles.

Abdouraman Ahmadou, par son entêtement et ses multiples procédures au Tribunal Arbritral du Sport, a désacraliser la Fecafoot, la Caf et la FIFA en gagnant des procès contre eux et en faisant annuler leurs décisions.

Depuis lors, tous les acteurs qui se sentent lésés par les décisions arbitraires de la Fecafoot ou de l'Etat cherchent immédiatement la route du TAS et ont généralement gain de cause.

Si la Fecafoot et l'Etat camerounais sont déboutés à chaque fois par des juges impartiaux et indépendants qui ne lisent que le Droit. C'est la preuve que la solution aux problèmes du Football Camerounais doit être trouvé du côté de ceux qui prennent les décisions à Tsinga.

La meilleur manière de faire que tout cela s'arrête comme demande le président est de bien gérer et mettre fin à la corruption, le favoritisme, le népotisme et de prendre en compte les intérêts de tous les acteurs du Football.

Guy F. FOSSO

 

Lire aussi : Le gardien de but Merlin Wendeu transféré au Canon de Yaoundé
Lire aussi : Le journaliste Paul Sabin Nana souhaite un joyeux anniversaire au meilleur gardien africain du siècle
Lire aussi : Emmanuel Mve : « Nous ne pouvons pas comprendre qu’une seule région de ce pays veuille faire main basse sur le football»

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS