Crise Fecafoot. Ménacé de Sanction par la FIFA, le Cameroun réagit

cameroun24.net Lundi le 12 Octobre 2020 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministre des Sports et de l'Education physique a envoyé un courrier à la Fecafoot pour expliquer à la FIFA qu'il n'y a aucune ingérence.

ADS


Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des Sports dans cette correspondance veut lever tout équivoque sur interprétation du rôle du « groupe de travail ministériel » qu'il a installé dans son ministère pour suivre l'application de la décision du TAS en faveur de la LFPC.

Un groupe de travail que la FIFA interprète comme « une potentielle ingérence » dans les affaires de la Fecafoot qui est aujourd'hui en conflit avec la ligue.

Dans tous les cas, le ministre estime que ce groupe de travail n'a encore prit aucune résolution et la décision de la Fecafoot de nommer un SG à la ligue n'est pas querellée. On ne saurait donc parler d'ingérence.

Du côté de la Fecafoot qui a décliné l'offre du ministre de rejoindre ce groupe de Travail, l'on se dit serein. L'épée de damoclès de la FIFA plane sur le tête du ministre qui pourrait voir sa tête tombée à la Présidence de la République si la FIFA suspendait le Cameroun et CAF retirait le Chan et la Can.

Guy F. FOSSO
 

minsep_dement_ingerence_fecafoot

minsep_dement_ingerence_fecafoot2

 

Lire aussi : Franck HAPPI demande la démission du Général Pierre de Semengue de la LFPC
Lire aussi : Ménacé de Sanction par la FIFA, le Cameroun réagit
Lire aussi : Ingérence : La FIFA menace encore le Cameroun de sanction

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS