Crise anglophone. Maurice Kamto demande à la France de saisir le conseil de sécurité de l'ONU pour mettre fin à la crise anglophone au Cameroun

cameroun24.net Jeudi le 25 Juin 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun a fait une sortie sur son compte twitter officiel pour interpellé ce pays membre permanent du Conseil de Sécurité.

ADS



Il évoque le cas des 25 enfants et 2 femmes enceintes massacrés à Ngarbuh en zone anglophone, par l'armée accompagnée d'une milice Bororo. Un crime reconnu plutard par les autorités camerounaises.

«L'action internationale est impérieuse face à l’inhumanité en cours au Anglophone où, à l’instar de #Ngarbuh, des enfants sont impunément assassinés ou victimes d’autres atrocités. Que ne peut la France au Conseil de sécurité pour mettre un terme à cette tragédie ?», a écrit Maurice Kamto

Didier C.K.

Lire aussi : Le rôle macabre de certains « intellectuels » dans la guerre fratricide au NOSO
Lire aussi : La gendarmerie nationale déploie les grand moyens à Bafoussam après les rumeurs sur une attaque séparatiste
Lire aussi : Escalade militaire au NOSO : Nous faisons clairement fausse route !

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS