Cameroun - Justice. Le MRC dénonce la détention arbitraire de ses militants

cameroun24.net Mardi le 13 Juillet 2021 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans un communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24, le secrétaire à la communication de ce parti de l'opposition affirme que ses camarades n'ont été extraits ce jour de la prison alors qu'ils étaient attendu chez le juge.

ADS


Communiqué


Les vingt sept otages politiques du MRC enlevés dans le cadre des Marches Pacifiques du 20 septembre 2020 qui étaient attendus devant le juge de l'habeas corpus ce 13 juillet 2021 au tribunal du Centre Administratif de Yaoundé n'ont pas été extraits. En conséquence ils ne comparaîtront pas, une fois de plus. Parmi ces Otages attendus au tribunal ce jour figurent Alain FOGUE TEDOM, Trésorier National du parti, et Olivier BIBOU NISSACK, Porte Parole du Président Élu Maurice KAMTO.
 En rappel, le mois dernier alors qu'ils étaient déjà attendus devant le même juge, pour raisons non expliquées ils n'avaient pas été extraits.


Ces Otages Politiques sont à dix mois de détention arbitraire sans jamais avoir été simplement entendus par un juge d'instruction.

LE SENACOM

Lire aussi : Maurice Kamto prend acte du retrait des avocats des manifestants du 22 septembre 2020 et annonce une période grave de turbulence
Lire aussi : Le Collectif d'avocats Sylvain SOUOP dénonce un déni de justice au Cameroun et se retire
Lire aussi : Affaire homosexualité à la prison de Yoko: Le MRC prend position

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS