Crise anglophone. L'armée camerounaise neutralise 7 séparatistes dans le Donga Mantung

cameroun24.net Lundi le 29 Juin 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ils avaient pris en otage 2 chauffeurs de camions d'une entreprise agricole de cette localité.

ADS


Les évènements se sont déroulés dans la soirée de dimanche dernier. Les séparatistes ont tendu une embuscade aux chauffeurs de camions d'une entreprise agricole locale, qui transportaient des récoltes et des denrées.

Les véhicules seront incendiés et les chauffeurs conduits manu-militari vers une destination inconnus par les preneurs d'otages.

Ils auront la vie sauve grâce à l'intervention rapide des éléments de l'armée alerté par des témoins de la scène qui vont indiquer la direction prise par les ravisseurs et leurs otages.

Les éléments de l'armée les fileront sur près d'une vingtaine de kilomètres jusqu'à leur base. Ils seront encerclés et l'assaut sera lancé par les militaires qui vont neutralisés les 7 séparatistes et libérer les deux otages selon le témoigne d'une source sécuritaire. Cameroun24 n'a pas pu confirmer cette version de source indépendante.

Ces évènements se déroulents au moment où le ministre Paul Tasong est en mission dans la région pour implémenter le plan présidentiel de reconstruction de la région. Les attaques des séparatistes visent à empêcher la mise en œuvre de ce plan.

Ils ont étendu le mot d'ordre de ville morte dans la ville Buéa. Les populations apeurés pour certaines et consentantes pour d'autres ont préféré ne pas sortir a constaté notre reporter surplace.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions depuis 2016.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Le Prof Maurice Kamto, le leader du MRC a appelé l'ancienne puissance tutélaire, la France, à œuvrer au conseil de sécurité des Nations Unis pour mettre fin au conflit. Une demande qui va dans le sens de plusieurs anciens présidents et prix Nobel qui ont appelé l'armée camerounaise et les séparatistes à un cesser le feu et un dialogue pour mettre fin aux souffrances des populations.


Guy F. FOSSO

Lire aussi : La Cour d'appel du centre confirme la condamnation à vie d'Ayuk Tabe et cie
Lire aussi : Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun en deuil
Lire aussi : Clean Bamenda : Deuxième jour sans circulation dans la ville

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS