Communiqué. Conférence-Dédicace autour de l’ouvrage Repenser et reconstruire l’opposition camerounaise

C.P: Groupe Samory Mardi le 21 Janvier 2014 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Conférence-Dédicace autour de l’ouvrage Repenser et reconstruire l’opposition camerounaise

ADS


Madame/Monsieur,
Dans le cadre des orientations thématiques contenues dans le programme annuel de la plateforme dénommée La Grande Palabre, le groupe Samory, éditeur de Germinal et ses partenaires vous invitent à prendre personnellement part à la Conférence-Dédicace qu’ils organisent, le 30 janvier 2014, à l’hôtel Franco à Yaoundé, à 10h, autour de l’ouvrage Repenser et reconstruire l’opposition camerounaise. Cet ouvrage est le fruit des travaux du colloque organisé, sur ce même thème, à Yaoundé les 7, 8 et 9 novembre 2012.
Cette Conférence-Dédicace sera suivie d’une table ronde sur le thème : oppositions politiques, coalitions, alliances et mutualisation des moyens.
Prendrons part à ladite table-ronde: le SDF, l’UNDP, le MRC, l’UDC, l’UFP, le CPP et l’AFP.
La plateforme La Grande Palabre est un espace de la parole et de la citoyenneté. Indépendante de tout lobby, groupe de pression et de tout parti politique, elle a pour partenaires l’Harmattan Cameroun, la Fondation Gabriel Péri, Dynamique Citoyenne, l’Association pour la défense des droits des étudiants du Cameroun (Addec), Human Rights Initiatives(HRI) le quotidien Le Messager et la Radio Cheikh Anta Diop. Elle a pour objet de promouvoir la culture politique, la culture du dialogue et de la tolérance au Cameroun et d’inviter des responsables politiques, d’organisations de la société civile, des chercheurs, d’intellectuels et l’ensemble des citoyens à débattre d’enjeux de société. Elle est en outre un lieu de construction de la citoyenneté, de promotion des droits humains, de valeurs démocratiques et républicaines.
Veuillez agréer, Madame/Monsieur, l’expression de notre considération distinguée.                      
 

Jean-Bosco Talla


Programme
1ère et 4è de couverture

 

Sommaire
Remerciements.....................................................................................................VIII
La Grande Palabre....................................................................................................IX

Préface : L’opposition, immobile à grands pas ?, Fabien Eboussi Boulaga.............11
1- En attendant le vote des bêtes sauvages..........................................................11
2- La magie des mots et des cérémonies................................................................13
3 Des « désignations incorrectes»: critique de notions de la vulgate politique..14
4- Comment faire ? Ou de la gouvernance............................................................20
5- Production de références communes et pédagogie de l’apprentissage politique................................................................................................................21
6- Embrayeurs de l’action et concordance des temps.........................................23
Comment conclure. Une Parabole : Achille et la tortue, le Zen et le rodéo.......24

Avant-propos : L’opposition face aux défis de l’alternance, Jean-Bosco Talla...27
I- Législatives et municipales du 30 septembre 2013 : du pareil au même.....30
II- Du multipartisme effectif et compétitif au multipartisme collusif et collaboratif............................................................................................................34
III L’opposition face aux défis de l’alternance.......................................................37

Première partie : Ouvertures...................................................................................53

1- Légitimité et pertinence d’un projet scientifique. Opposition camerounaise: du sacre aux ténèbres, Claude Abé..............................................................................................55
2. La politique et l’opposition politique au Cameroun : Une socio-analyse d’une relation complexe, Mathias Éric Owona Nguini...........................................................................61
Introduction........................................................................................................................................61
I- La décompression autoritaire comme régime d’expression affichée, mais contenue des logiques d’opposition politique..........................................63
II. La dépression parlementaire comme régime de compression réaffirmée et soutenue, mais aussi sublimée des dynamiques d’opposition politique.66
Conclusion........................................................................................................69

3. Opposition et démocratie en Afrique, Christopher Fomunyoh......................................73
I. Les théories sur le rôle de l’opposition dans une démocratie..........................73
II. L’opposition, l’alternance et la démocratie en Afrique....................................74
III. L’impact de l’opposition sur la trajectoire de la démocratie en Afrique.....75
IV. Le cas spécifique du Cameroun: l’opposition et son avenir.........................83

Deuxième partie. Institutions politiques et Opposition politique. L’opposition politique et l’État......................................................................................................83

1. Fondements constitutionnels et statut juridique de l’opposition politique, Professeur Bernard-Raymond Guimdo Dongmo.....................................................85
Introduction...............................................................................................................85
I – L’existence constitutionnelle des conditions d’émergence d’un statut juridique de l’opposition.....................................................................................87
II – L’indétermination constitutionnelle des modalités d’existence ou de reconnaissance d’un statut juridique de l’opposition politique......................92
 Conclusion.................................................................................................................97

Le rapport des groupes d’opposition aux institutions politiques de l’État camerounais: un analyseur de la crédibilité de la démocratie comme political process souverain, Mathias Eric Owona Nguini.................................................101
Introduction.............................................................................................................101
I- Les rapports opposition politique - institutions étatiques avec l’autorité et de la capacité..............................................................................................................103
II- Les rapports opposition politique-institutions étatiques au sujet de la légitimité et de la représentativité souveraines.............................................108
Conclusion...............................................................................................................112

3- Opposition politique et construction d’un système électoral consensuel, Georges Noula Nangué.........................................................................................117
Introduction.............................................................................................................117
1.    Le droit de participation de l’opposition politique à la formation du droit électoral...............................................................................................................120
2.    L’obligation de fonder le système électoral sur le consensus.......................142
Conclusion...............................................................................................................149

Les chemins de l’institutionnalisation : d’une opposition électoraliste vers un statut officiel de l’opposition, Serge Banyongen..................................................153
Introduction.............................................................................................................153
I - L’opposition comme anomalie du champ politique........................................154
II - La dialectique de la subversion par le bas: une logique de l’extraversion..163
III- Les élections comme unique moment d’existence.........................................167
IV- L’institutionnalisation de l’opposition comme restauration d’une dynamique d’équilibre......................................................................................170
Conclusion...............................................................................................................173

Troisième partie:  Opposition politique camerounaise et Parti « proche » du pouvoir.....................................................................................................................179
1- Opposition et Parti au pouvoir: une rivalité aux racines (néo)coloniales, Professeur Gilbert L. Taguem Fah.......................................................................181
Introduction.............................................................................................................181
1. Fondements sociohistoriques des rapports entre « opposition » et « parti du pouvoir »............................................................................................................184
2- Déterminants intrinsèques des relations entre partis d’opposition et parti du pouvoir..........................................................................................................187
3- Le réflexe du colonisé à l’aune de la dialectique pouvoir-opposition........189
4- Déterminants extérieurs et facteurs exogènes des rapports politiques entre pouvoir et opposition........................................................................................195
5- Vers une voie alternative pour une refondation de l’imaginaire politique et une exploitation optimale du capital oppositionnel......................................201
En guise de conclusion...........................................................................................205

2- Les relations Opposition-Majorité au Cameroun. Brèves considérations sur la construction inachevée d’un face à face démocratique, Armand Leka Essomba........................................................................................................209
En guise d’introduction..........................................................................................209
De la démocratisation comme utopie politique postcoloniale......................209
Pauvreté du débat et misère idéologique.......................................................211
En guise de conclusion...........................................................................................214

3- Contre qui et contre quoi se bat-on ? Préalables pour la reconstruction de l’opposition politique. Pour un fondement axiologique. Mbog Bassong....215
I. Les enjeux d’une axiologie fondatrice..............................................................216II- La politique africaine de civilisation................................................................221
Pour une axiologie fondatrice............................................................................227

4- Comment remettre le peuple au centre du jeu politique ? Guillaume Henri Ngnépi...........................................................................................................229
1- Désintérêt ou intérêt autre ?..............................................................................230
2- Dilemme récurrent.............................................................................................231
3- Leçon de choses..................................................................................................233
4- Ce que voulait Um Nyobè.................................................................................234
5- Fausse et vraie question du leadership...........................................................238
6- Stratégie ternaire................................................................................................241
7- Quel schéma de lutte désormais ?....................................................................242
8- Un peu de Méthode............................................................................................245
9- Traits de l’époque actuelle................................................................................246
10- Que peut donc le menu peuple ?.....................................................................259

Quatrième partie: : Opposition et professionnalisme politique
Voies et moyens d’une reconstruction et d’une politisation de la société camerounaise...........................................................................................................263
1- Enquête. Kaléodoscopie des partis politiques au Cameroun, un groupe d’étudiants...........................................................................................................265
1- Introduction.............................................................................................................265
2- Contexte et justification.....................................................................................266
3- Objectifs de l’enquête.........................................................................................267
4--Méthodologie de l’enquête...............................................................................268
5- Difficultés rencontrées au cours de l’enquête.................................................268
6- Résultats de l’enquête.......................................................................................270
Conclusion...............................................................................................................276

2. Table ronde : Dites-le vous-mêmes. Économie de la discussion sur la reconstruction de l’opposition politique, le professionnalisme, la professionnalisation de la vie politique au Cameroun...................................277

Cinquième partie
Opposition politique, société civile, leadership et responsabilité politique..319
1- L’opposition camerounaise et la crise du leadership, Professeur Maurice Kamto...................................................................................................................321
I- Intellectualisme et confusionnisme.................................................................322
II- Profession, opposant et accaparement patrimonial de la scène politique de l’opposition........................................................................................................324
II- Obsolescence du leader politique messianique............................................325

2- Les cultures du leadership, de l’alternance et de l’accountability dans l’ordre politique camerounais : socio-analyse du rapport des groupes d’opposition à ces formes symboliques, Mathias Eric Owona Nguini......327
Introduction.............................................................................................................327
I- Le leadership politique comme volonté de domestication et de maitrise de la puissance de gouvernement : entre matérialisation décevante et remotivation percutante...........................................................................................................330
II. L’accountability comme mode de redevabilité pour apprendre et prendre le gouvernement....................................................................................................336
III- L’alternance comme orientation vers la culture de gouvernement............341
Conclusion...............................................................................................................348

3- Opposition politique au Cameroun et responsabilité du corps électoral, Alawadi Zelao.......................................................................................................353
Introduction.............................................................................................................353
I- L’opposition politique camerounaise : une réalité protéiforme....................355
II- Opposition politique : une réalité configurée par le contexte sociologique...361
III- Opposition politique et son rapport au corps électoral................................366
IV- Opposition et mise en déroute du corps électoral..........................................371
Conclusion...............................................................................................................376

4. Opposition politique, société civile et reconstruction de l’ordre politique démocratique au Cameroun, Claude Abé..........................................................381
Introduction : partis d’opposition, société civile et développement politique en situation africaine....................................................................................................381
I.- La libéralisation de l’ordre politique au Cameroun ou la sociogenèse de la trajectoire connexiste entre société civile et opposition politique..............385
II.- Fortunes et infortunes d’une trajectoire : les conséquences du décrochage de l’opposition camerounaise avec la société civile ou les voies de la réinvention démocratique.....................................................................................................395
Pour conclure : des propositions pour renaître.....................................................405

5. Les partis politiques au Cameroun : leur structuration organisationnelle et l’enjeu stratégique de leur collaboration (1990-2013), Ahmadou Sehou.........409
Introduction.............................................................................................................409
1- Structuration organisationnelle des partis politiques : de l’organigramme, des organes et du fonctionnement des partis.................................................410
2- L’enjeu stratégique de la collaboration entre les partis d’opposition : mutualiser les forces et les moyens pour réduire les faiblesses ?..................426
Conclusion...............................................................................................................443

6- Mutualisation des moyens et fédération des luttes multiples. Éléments de la problématique socio-historique actuelle ou contre la fascisation,  Guillaume Henri Ngnépi......................................................................................447
1- Fascisation..........................................................................................................452
2- Figures de l’Alliance...........................................................................................454
3- Mouvement populaire, prélude aux révolutions...........................................454
4- Montée de classe et conscience politique de classe.......................................455
5- Bourgeoisie, classe décadente, non montante................................................458
6- Violence, effet de l’absence d’hégémonie.......................................................459
Limites des élections et de l’alternance...........................................................461

Sixième partie. Horizons........................................................................................463

1- S’opposer par des propositions qui font sens et société : de l’invention d’un lien stratégico-émancipateur entre le savant, le politique et le populaire, Thierry Amougou.............................................................................465
Prolégomènes..........................................................................................................465
I- S’opposer à partir d’où, quand, à quoi et comment ?.....................................469
II- Le politique et l’attitude oppositionnelle de l’État-colonial à nos jours......481
En guise de conclusion............................................................................................487

2- Faut-il désespérer de l’opposition camerounaise ?, Roger Mondoué.........495
Introduction.............................................................................................................495
I. Les Camerounais face à l’opposition : illusion, désillusion et réillusion.....496
II- Une opposition durablement moribonde ?....................................................498
Conclusion...............................................................................................................502

3. Parti politique régional et coalition hégémonique au Cameroun, Alawadi Zelao.....................................................................................................................505
Introduction.............................................................................................................505
I- Qu’est-ce qu’un parti régional ?.......................................................................506
II- Partis régionaux et construction du sens politique local..............................508
III- Configuration d’interaction partisane.............................................................510
IV- Partis régionaux en quête d’envergure nationale : le biais institutionnel...512
Conclusion : L’alliance politique et sa facture (néo-)patrimoniale.......................514

Postface: L’opposition camerounaise entre deux incapacités, Jean Baptiste
Sipa............................................................................................................................517

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS