Centrafrique. Centrafrique: la mort d’un casque bleu marocain qualifiée de crime de guerre par l’ONU

cameroun24.net Dimanche le 27 Novembre 2022 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres estime que la mort d’un casque bleu marocain dans la République centrafricaine est un crime de guerre et appelle les autorités du pays de faire tout leur possible pour identifier les auteurs et traduire ces derniers en justice. C’est ce qu’on lit dans un communiqué publié samedi sur le site des Nations unies.

ADS



"Le secrétaire général condamne fermement l’attaque du 24 novembre, survenue sur le terrain d’aviation d’Obo, dans le sud-est de la République centrafricaine, qui a entraîné la mort d’un casque bleu marocain. La Minusca [mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique] a ouvert une enquête pour établir les faits concernant la mort du casque bleu, lit-on dans le communiqué. Le secrétaire général rappelle que les attaques visant les soldats de la paix des Nations unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international. Il appelle les autorités de la République centrafricaine à ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de cette tragédie afin qu’ils soient rapidement traduits en justice."

La mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (Minusca) a été créée par le Conseil de sécurité de l’ONU en 2014 dans le but de protéger les populations civiles dans le centre de l’Afrique. La mission compte actuellement plus de 14.000 personnes, dont 12.870 militaires de plus de dix pays.

TASS

ADS

 

ADS

ADS

Les plus récents

Rechercher un article

ADS