Série: Les 20 pires « serial killers » du 20ème siècle ... Numéro 1: Jeffrey Dahmer, « Le Cannibale de Milwaukee »

Série: Les 20 pires « serial killers » du 20ème siècle ... Numéro 1: Jeffrey Dahmer, « Le Cannibale de Milwaukee »

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Jeffrey Dahmer, « Le Cannibale de Milwaukee »

Lieu de ses crimes : Wisconsin, États-Unis

Nombre de victimes :
17

Modus operandi : étranglement, coups

Signe particulier : Nécrophilie, cannibalisme, etc.

Le petit Jeffrey, né en 1960, s’amusait déjà à dépecer et tuer des animaux. Dès l’âge de 18 ans, il s’attaque à des sans-abris, auto-stoppeurs, homosexuels, Noirs ou asiatiques : des personnes que la police ne fait guère d’effort à rechercher. C’est pourquoi il peut continuer ses crimes pendant 13 ans sans être inquiété.

Entre 1978 et 1991, il tue ainsi 17 hommes qu’il séduit afin de les enfermer dans son appartement de Milwaukee. Il les drogue et découpe leur cadavre en morceaux qu’il jette dans l’acide, mange, garde dans son frigo ou s’en sert pour décorer sa cheminée. Il est enfin arrêté après avoir attiré dans son appartement Tracy Edward à qui il montre son film préféré, L’Exorciste et offre une boisson bourrée de somnifères. Mais l’homme se méfie, parvient à s’échapper et à arrêter une voiture de patrouille. Dans son appartement, les policiers retrouvent des têtes et des morceaux humains dans le réfrigérateur, un cœur dans le congélateur, des squelettes dans le placard et des crânes dans les tiroirs de la cuisine.

Lors du procès retentissant qui suit, Dahmer explique qu’il voulait transformer ses victimes en « zombies », objets sexuels éternellement jeunes. La froideur absolue du personnage choque les spectateurs du procès. Il est finalement assassiné en prison en 1994, d’un coup d’haltère, par un codétenu agacé par le comportement de Dahmer : « Il nous narguait en fabriquant de faux restes humains avec de la nourriture », s’agace Christopher Scarver, son assassin.

À ce jour, Dahmer est, avec John Wayne Gacy et Ted Bundy, l’un des serial killers les plus connus d’Amérique. Dans la dernière interview qu’il ait accordée à la télévision, Jeffrey Dahmer raconte notamment que les envies de meurtres lui sont arrivées dès l’enfance, quand il voulait « voir ce qu’il y avait à l’intérieur des êtres vivants » :