Un militaire camerounais, détaché auprès de la Force multinationale mixte (FMM) de l’Union africaine, a trouvé la mort mardi matin dans la localité de Wambeché (Extrême-Nord), au cours d’une embuscade tendue par de présumés membres de la secte islamiste Boko Haram a appris APA de source sécuritaire.

La réduction des délais de passage est au centre des préoccupations des membres de la communauté portuaire nationale, indique-t-on à la Direction générale des douanes (DGD) qui pilote une étude visant à ramener ce délai de 7 jours actuellement à 3, a appris jeudi APA de sources concordantes.

 

Le résultat de l’exercice 2016 de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) est bénéficiaire de 164.177 millions FCFA, contre 160.795 millions FCFA pour l’exercice précédent, soit une progression de +2,10%, selon le rapport des commissaires rendu public mercredi.

La société chinoise ZPMC, leader mondial de la construction d'engins portuaires de levage, vient de livrer un portique de dernière génération au port de Douala, la principale infrastructure portuaire du Cameroun, a officiellement annoncé le Port autonome de Douala (PAD), l’entreprise publique chargée de la gestion de ce port.

Le président Paul Biya a reçu en audience le 27 avril 2017, au palais de l’Unité, l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, Michael Stephen Hoza.

La start-up camerounaise Will&Brothers est une des pionnières du développement du drone dans son pays. Elle planche actuellement sur la mise au point d'un drone 100% local.

Face à la crise qui frappe la presse imprimée, les éditeurs camerounais disent avoir adopté la débrouillardise comme mode de résilience.

Selon certaines indiscrétions, les deux chefs d’Etat pourraient profiter du forum international sur l’industrie et le commerce prévu à la fin de la première moitié du mois en cours à Beijing, pour discuter des problèmes liés au terrorisme.

Ils sont nés après le 1er janvier 1987, et auront donc au plus 30 ans cette année. Ils ont du talent, de l'ambition à revendre, et l'envie de croquer l'avenir à pleines dents. Occupant des postes clés et des positions stratégiques , ils font partie de l'élite du continent africain alors que leur visage n'a pas encore pris une ride.

Les responsables de la société Soyobeans Processing Industry of Cameroon (Soproicam) sont aux abois. Au cours d’une récente descente dans les bassins de production des acteurs de la filière des oléagineux, Yves Kollo Atangana, le directeur général de Soproicam, a révélé les difficultés d’approvisionnement de cette unité de transformation de soja en matière première, du fait de l’exportation de la production locale vers le Nigeria.

Abubakar Shekau, le chef du groupe islamiste Boko Haram, a été blessé et l'un de ses adjoints tué par un bombardement aérien dans le nord-est du Nigeria, a-t-on appris mercredi de sources sécuritaires.

Le directeur général des Douanes, Fongod Edwin Nuvaga (photo), a présidé il y a quelques jours à Douala, une réunion de sensibilisation et d’information des acteurs du commerce extérieur sur la mise en œuvre prochaine de l’Etude sur le temps nécessaire à la mainlevée des marchandises (Etnm).

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a publié ce 3 mai le rapport général des commissaires aux comptes Kpmg Afrique centrale et Mazars Cameroun pour le compte de l’exercice 2016. Il ressort que la Banque centrale affiche un résultat net bénéficiaire de 164,177 milliards de FCFA.

 

Les investissements directs de la Chine au Cameroun se sont chiffrés à 35,06 millions de dollars en 2016, selon les statistiques de la représentation diplomatique de l’Empire du milieu à Yaoundé.

Un forum sur l’assurance islamique regroupant des pays membres de la Conférence interafricaine du marché d’assurance (CIMA) s’est ouvert mercredi à Douala, à l’effet de sensibiliser des acteurs du secteur sur la promotion de l’assurance islamique.

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a signé deux décrets, d’un montant total de 16,57 FCFA portant sur le financement, par la Banque islamique de développement (BID), de projets d'alimentation en eau et assainissement en milieu rural.

Au Cameroun, les avocats sont à la tête de la contestation dans les zones anglophones, ces régions qui se sentent marginalisées par le pouvoir central. Ils ont commencé une grève en octobre dernier et devaient en principe reprendre le travail ce mardi 2 mai. Mais dans les faits, beaucoup n'ont pas repris le chemin des tribunaux.

Selon l’agence de notation américaine Standard & Poor’s (S&P), les charges d’intérêts induites par la dette publique de l’Etat camerounais ont «considérablement augmenté en 2016», puisqu’elles ont atteint une enveloppe globale équivalent à «5,1% des recettes publiques» du pays, apprend-on dans un rapport sur le Cameroun publié en avril 2017.

Une unité industrielle spécialisée dans la production et la transformation de poulets de chair sortira bientôt de terre dans la localité de Dzeng, située dans la région du Centre du Cameroun. La cérémonie de pose de la première pierre de ce complexe industriel a été présidée le 28 avril dernier par le ministre de l’Economie, Louis Paul Motazé.

Edéa a vécu le 28 avril, le lancement du projet de réhabilitation, de renforcement et d'extension du système d'alimentation en eau potable piloté par la Cameroon Water Utilities (Camwater), bras séculier de l’Etat dans le secteur.

Il leur est reproché principalement l’abandon d’au moins un chantier durant ces trois dernières années

Malgré le rappel à l’ordre du ministre des Finances, les «changeurs » proposent toujours leurs services. A leurs risques et périls.

Les Nations unies viennent de lancer le projet de « sécurité humaine » au Cameroun afin de permettre à ce pays de gérer avec plus d’efficacité les populations déplacées et les réfugiés victimes des atrocités de Boko Haram, a-t-on appris de sources concordantes.