Daniel Claude Abate réélu Président du Mouvement des entreprises du Cameroun

Cameroun - Economie. Daniel Claude Abate réélu Président du Mouvement des entreprises du Cameroun

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

C’était au cours de l’Assemblée générale de mardi dernier à Yaoundé relate CT.


Daniel Claude Abate vient d’être réélu à la tête du Mouvement des entrepreneurs du Cameroun (Mecam). Un troisième mandat de quatre ans pour celui qui préside aux destinées du Mouvement depuis 8 ans déjà.

Le vote s’est déroulé au cours d’une Assemblée générale élective tenue mardi 19 juin à la Chambre de Commerce de Yaoundé. Une seule liste était en compétition, celle du président sortant, la tête de liste concurrente s’étant désisté à la dernière minute après défection  de ses membres.

Pour ce qui est de l’Assemblée générale tenue sous le thème « Un Mecam rénové au cœur de l’émergence du Cameroun », plus de 350 délégués étaient présents dont une bonne cinquantaine de nouveaux membres. Selon Daniel Claude Abate, cette assemblée générale se voulait extraordinaire pour deux raisons.

La première, c’est qu’elle se tient en dehors de l’Assemblée générale fixée par les statuts du Mecam. La deuxième raison, c’est l’aboutissement d’un processus de restructuration en profondeur du Mouvement, lancée depuis  six mois. Un processus de reformes en interne. Notamment l’amélioration de sa gouvernance et l’adaptation de ses missions et objectifs aux exigences nouvelles voulues par la vision d’émergence du Cameroun d’ici 2035.

Cette rencontre a aussi été une occasion pour le Mecam de présenter le bilan financier et des actions et activités menées par l’organisme ces dernières années. « Le Mecam a été présent et actif dans toutes les instances institutionnelles de dialogue public-privé, notamment le Cameroon business forum », a indiqué Daniel Claude Abate.

Parmi les actions de l’organisation, on compte également l’assistance dans divers contentieux (fiscal et douanier), l’accompagnement dans divers projets d’investissements et projets privés du Mecam, de même que la recherche de financement de ses membres.

Josy MAUGER

Opinion