Mercredi le 06 Décembre 2017 06:57:07 cameroun24.net Sport

Can 2019. CAN 2019: Le Gabon apporte son expertise au Cameroun

Une délégation de ce pays a échangé vendredi dernier avec les responsables du ministère des Sports et de l’Education physique peut-on lire dans les colonnes de CT.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Qui mieux que celui qui a traversé une épreuve pour en parler et servir de guide? Comme le Cameroun l’est en ce moment, le Gabon était dos au mur dans la co-organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012.

Les préparatifs piétinaient alors que la Guinée équatoriale était prête. L’éventualité du retrait planait à l’horizon. Bref, la pression et le stress par lesquels le Cameroun passe en ce moment, c’est du déjà vu pour le Gabon.

Vendredi dernier donc, accompagnés par le secrétaire général par intérim du ministère de la Communication, Félix Zogo, des membres du Cocan Gabon se sont rendus au ministère des Sports et de l’Education physique.

En l’absence de Bidoung Mkpatt empêché, le secrétaire général de ce département ministériel, Oumarou Tado, a présidé la séance de travail.

Dans la salle de conférence rénovée du ministère des Sports, les plus proches collaborateurs et les membres des différentes commissions du Cocan Cameroun 2019 et le comité de normalisation de la FECAFOOT ont échangé avec le Cocan du Gabon conduit par François Joseph Sickout, haut-commissaire chargé de l’organisation.

Il était avec son premier conseiller Louis Claude Moundzieoud Koumba et son conseil en communication, Joseph Nonbo. De prime abord, Félix Zogo a précisé dans quelles conditions l’expertise du Gabon est requise. «La Can vient de se produire. Elle était une réussite. Elle nous a porté chance», déclare Félix Zogo. Pour sa part, François Joseph Sickout a annoncé : «Nous avons reçu de la CAF et de la FIFA, la palme d’or de l’organisation de la CAN».

Pour entre autres justifier cette reconnaissance, l’exigence des hélicoptères médicalisées qu’on retrouve désormais dans le cahier de charge de la CAF était une initiative du Gabon en janvier dernier.

Comme le Cameroun aujourd’hui, l’Afrique du Sud avait sollicité  le Gabon en 2013 pour son expertise relative à la politique autour du billet afin que les stades soient pleins les jours de matches.

Priscille G. Moadougou