Crise anglophone. Un humanitaire tué par des séparatistes au Sud Ouest

cameroun24.net Dimanche le 12 Juillet 2020 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ce bénévole travaillait pour Médecins sans frontières dans les zones en crise autour de Kumba a appris cameroun24.

ADS


Il a été tué par de présumés séparatistes rapportent des témoins.

Le taux d'insécurité particulièrement élevé dans cette localité à faire fuir les fonctionnaires, les médecins qui ont abandonnés les populations et les formations sanitaires dont quelques une ont été incendiés.

Les populations ici, ne recevaient les soins que lors des rares descentes de MSF -  Médecins sans frontières sur le terrain.

Vendredi dernier ce travailleur humanitaire est tombé sur les balles de séparatistes. Un crime que condamne avec la dernière énergie MSF.

MSF avait été accusé par le gouvernement de transporter les armes pour les séparatistes. Une accusation grave qui n'a jamais été prouvé jusqu'ici.

Les Nations Unis de son côté, continu à demander une trêve humanitaire aux belligérants, notamment à cause de la pandémie de coronavirus. Une trêve qui pourrait aussi faciliter la résolution du conflit.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Guy F. FOSSO

Lire aussi : Le prisonnier ambazonien menotté sur son lit d'hôpital est mort
Lire aussi : Explosion d'une bombe à Bamenda ce matin
Lire aussi : Tibor Nagy: «Le projet de reconstruction des régions anglophones par le gouvernement camerounais va échouer»

 

Facebook

ADS

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Rechercher un article

ADS