Un ex ministre de la Défense face à la justice camerounaise ce mardi

Opération Epervier. Un ex ministre de la Défense face à la justice camerounaise ce mardi

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

L’ex ministre camerounais en charge de la Défense (2009-2015), Edgard Alain Mebe Ngo’o, déjà sous le coup depuis fin janvier d’une interdiction de sortie du territoire, sera auditionné mardi après-midi par le service des officiers de police judiciaire du Tribunal criminel spécial (TCS) de Yaoundé, la capitale du pays, a-t-on appris de sources proches du dossier.


Dans le même service sont également attendus son épouse, née Bernadette Minla Nkoulou, le colonel Ghislain Victor Mboutou Elle, ex-responsable des marchés dans l’armée et Maxime Léonard Mbangue, qui fut son proche conseiller relate APA.

Selon des sources introduites, l’affaire, actuellement au niveau du parquet du TCS, (TCS), une instance dédiée au jugement des personnalités accusées de détournements de plus de 50 millions FCFA, se rapporte à des concussions autour de marchés évalués à des milliards de FCFA sur fond de pots-de-vin, de surfacturations, de flux financiers illicites, d’intermédiaires véreux et autres cadeaux somptueux avec la société de droit belge MagForce, spécialisée dans la fourniture d'équipements militaires.

Il y a 5 ans, ce dossier sulfureux avait déjà donné lieu à des interpellations et auditions par les services de l'Office central français pour la répression de la grande délinquance financière (Ocrgdf).

Administrateur civil, Edgard Alain Mebe Ngo’o, jadis réputé proche du chef de l’État Paul Biya, est un ancien préfet devenu directeur du cabinet civil de la présidence de la République, puis délégué général à la Sûreté nationale (police), patron de la Défense puis ministre des Transports d'octobre 2015 à mars 2018.

Félix Cyriaque Ebolé Bola

Société