Cameroun - Gouvernance. Tribune: On ne dénoncera personne.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

C’est avec un intérêt particulier que j’ai lu les opus avec numéros de téléphones, de la CONAC et Ministre des Finances sous un titre pompeux: Canaux de dénonciation.



Vous avez enfin décidé de nous prendre à témoins de la gabegie, la corruption et le vol organisé. Seule la dénonciation rétablira la justice.
Messieurs j’ai beaucoup de respect pour vos institutions. Et certaines circonstances le prouveront. Mais je suis désolé, Vous nous prenez vraiment, pour la viande. Vous nous demandez de dénoncer qui ?

Quelle est la procédure consacrée ? Parce que mon voisin achète une nouvelle voiture que je dois m’interroger sur ses revenus ? Parce que mon voisin boit plus de bière que je dois comprendre qu’il a un salaire supplémentaire ? Est-ce dans notre environnement que nous devons dénoncer ? Et cette fille qui roule carrosse dont, nous voyons tous les jours un Ministre garé véhicule chez elle. Cette situation sort-elle du cadre de la dénonciation ? Parce que la fille loge dans une villa à son nom sans boulot ?

Monsieur le Ministre vous devriez dans votre circulaire circonscrire notre action. Sinon on dénoncera tout. Ma voisine étudiante avec des parents pauvres qui a une voiture ? Monsieur le Ministre nous voulons parler.

Nous voulons vous dire que des services de la Présidence aux départements en passant par les ministres, les gars achètent des terrains a Bastos, construisent des églises, fabriquent des chanteurs. Monsieur le Ministre, nous allons dénoncer quoi ? Toutes les palmeraies, les cacaoyères, les villas, les hôtels et autres commodités ostentatoires…

Monsieur le Ministre les voitures…les voitures, dont les copines fument et nous enfument au quartier ?Pourquoi sur ce plan vous nous avez jamais demandé de dénoncer les prévaricateurs de la fortune qui sont Ministres, Directeurs Généraux et autres, Quand il s’agit du pauvre flic sur la route, on demande de dénoncer.

Vous nous demander de dénoncer qui ? Excellence Monsieur le Ministre nous voulons dénoncer. Nous sommes prêts depuis de longues dates.
Malheureusement à l’époque on nous demandait de donner les preuves… Comment ferons nous avec des preuves puisées dans les ragots ? Donc vous estimez que 30 ans après nous avons les preuves ?

Vous voulez qu’on dénonce vos enfants qui réussissent à tous les concours…Vous voulez qu’on réclame les PV ? Sont-ils plus intelligents que les nôtres ? Pourquoi ils ne réussissent pas au concours de Polytech de Yaoundé ? Minalmi.

Les nominations de vos enfants a la préfectorale et ailleurs…parce qu’ils sont plus méritants ?

Vous me direz vous avez mis certains en prison, et ceux qui sont en activité et qui continue de se gruger sur le dos du peuple ? Doit-on les dénoncer ?

Parce que nous ne pouvons pas savoir qui a triple salaire. L’inspecteur des impôts qui construit un immeuble avec moins de 500 mille de salaire il fait comment ? Alors qu’il est votre collaborateur ?

Excellence Messieurs le Ministre et patron de la CONAC, vos circulaires avouent que la police ne fait plus son travail et est confinée a contrôler les taxis. Comment comprendre que l’enrichissement des ministres et autres Directeurs n’a jamais fait l’objet de dénonciations ?

Sous Ahidjo, la procédure était consacrée : Examen de situation diligentée par les commissariats spéciaux.

Messieurs commencez d’abord à vous dénoncer entre vous.

Nous on ne dénoncera personne...

Patrick Messi

 

Opinion