Stade d'Olembé: Préparation de la pose de la toiture

Can 2019. Stade d'Olembé: Préparation de la pose de la toiture

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Hier, Naseri Paul Bea gouverneur du Centre s’est satisfait de l’évolution des travaux tout en exhortant le groupe Piccini à davantage de productivité pour être en conformité avec les délais de livraison lit-on dans les colonnes de CT.

«Beaucoup d’évolu tions ont été faites mais il reste encore des efforts à fournir ». Telle est l’appréciation faite hier à Yaoundé, sur le site du chantier du stade d’Olembe, par le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea.

En sa qualité de président du Comité des sites de la ville de Yaoundé pour la CAN Total 2019, l’autorité administrative était sur le terrain pour s’enquérir de l’état d’avancement de la superstructure de 60 000 places.

Depuis la récente visite d’inspection de la Confédération africaine de football (Caf) le mois dernier, la cuvette s’achemine inexorablement vers sa configuration finale. Le regard prenant de la hauteur, le gros oeuvre en ossature acier-béton complètement achevé arbore fièrement sa couronne blanche. Un anneau extérieur de la toiture du stade dont les derniers segments sont agencés par la super grue mobile de 600 tonnes.

Plus que trois jours de travaux et la circonférence sera réalisée. A quelques mètres en-dessous, on peut apercevoir l’anneau intérieur qui sera levé avant la finalisation de la toiture au bout d’une période de 64 jours. Actuellement, la tribune officielle est revêtue de gradins à l’exception du premier et du deuxième niveau.

Dans la partie destinée aux vestiaires, le travail de compartimentation est très avancé. Il en est de même de l’implantation du lot technologique en cours sur toutes les parties du stade. Ce dernier concerne le réseau de tuyauterie, de connectique et de chemins de câbles pour la plomberie, l’électricité, la ventilation, Internet avec et sans fil.

Sur les différents gradins, on peut identifier des perforations. Celles-ci sont des préalables à l’installation prochaine des sièges, une fois les travaux de couverture achevés. A l’extérieur de l’enceinte principale, Naseri Paul Bea a foulé le premier échantillon de pelouse de la pépinière à gazon. De l’espèce paspalum vaginatum, ce premier segment de la pépinière sera transplanté dans les terrains annexes A et B.

Dans le second segment dédié quant à lui au stade principal, les pousses plantées il y a 15 jours affichent déjà des résultats positifs. Idem pour les deux terrains d’entraînement dont les tribunes et les vestiares sont en cours d’achèvement. Sur les aires de jeu, il faudra compter jusqu’à trois semaines pour la fin des travaux de recouvrement des matériaux drainants et la plantation du gazon

Yannick ZANGA

Sport