Jeudi le 12 Octobre 2017 18:53:24 Investir au Cameroun Société

Cameroun - Consommation. Socapalm, contrôlée par le franco-belge Socfin, plaide pour une augmentation du Kg d’huile de palme au Cameroun

Le ministère du Commerce informe que Dominique Cornet, le directeur général de la Société camerounaise de palmeraies (Socapalm), a saisi le chef du département ministériel, Luc Magloire Mbarga Atangana, en date du 11 mai 2017.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |


Dans la correspondance n° DC/ARB/DG/2017/00000673, Dominique Cornet plaide pour l’augmentation du prix de cession de l’huile de palme brute de 450 à 600 FCfa le kg pour les industriels et de 600 à 750 FCfa le Kg pour les ménages. « Ce qui signifie en clair que l’huile de palme brute devra coûter 716 FCfa le Kg et 895 FCfa aux ménages. », commente une source autorisée au ministère du Commerce.

La Socapalm, entreprise contrôlée par le groupe franco-belge Socfin, argue que le prix de cette matière 1ère est bloqué depuis 10 ans, alors que les charges de production ont augmenté. Le Comité de régulation de la filière des oléagineux, de son côté, informe qu’elle a été associée à ce plaidoyer de la Socapalm car, depuis une dizaine d’années, les industriels ont vu leur marge bénéficiaire considérablement revue à la baisse.

S.A