Selon le ministre des Marchés publics, l’état d’avancement des chantiers de la CAN 2019 à Garoua sera désormais évalué toutes les deux semaines

Can 2019. Selon le ministre des Marchés publics, l’état d’avancement des chantiers de la CAN 2019 à Garoua sera désormais évalué toutes les deux semaines

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Au sortir d’une visite de terrain qu’il vient d’achever sur les différents chantiers lancés en prélude à la CAN 2019 à Garoua, la capitale régionale du Nord-Cameroun, Abba Sadou (photo), le ministre des Marchés publics, a prescrit une évaluation, toutes les deux semaines, de l’état d’avancement des travaux.



Il s’agit, selon ce membre du gouvernement, de mettre la pression sur les entreprises conduisant ces chantiers de construction ou de réhabilitation des stades, d’aménagement de la voirie urbaine, de construction ou de réhabilitation des hôtels, ou encore de construction des logements sociaux, etc. ; dont la plupart accuse des retards sur les délais écrit IC.

Pour justifier ces retards, les entreprises mises à l’index accusent, quant à elles, l’indisponibilité de la main d’œuvre nécessaire pour assurer la conduite sereine d’une quinzaine de chantier à la fois, les difficultés liées à la logistique ou au paiement des décomptes, à cause des difficultés de trésorerie auxquelles fait actuellement face l’Etat.

BRM
 

Sport