Selon le coach du Congo Raphaël Mafoua  : « Il faut un esprit de révolte »

Can féminine 2018. Selon le coach du Congo Raphaël Mafoua : « Il faut un esprit de révolte »

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Battu sèchement par les Lionnes indomptables du Cameroun sur leurs propres installations de Brazzaville, Raphael Mafoua, le sélectionneur du Congo, compte sur l’esprit de révolte des Diables rouges Dames, samedi prochain au stade Ahmadou Ahidjo, pour espérer se qualifier.


 « Les Lionnes ont été plus fortes que nous.

Nous avons présenté des insuffisances techniques. 

Les insuffisances d’une préparation bâclée se sont fait sentir sur le terrain.

Et cela nous a coûté cher.

Ce n’est pas le fait d’avoir reçu une douche froide qu’on peut baisser les bras. Le problème, c’est de se révolter.

Il faut que nous ayons un esprit de révolte et de présenter une bonne image »

 

LT

Opinion

Lire aussi