Selon la Beac Le Cameroun a réussi à réduire son déficit budgétaire de près de 4 points entre 2016 et 2017, grâce à des mesures rigoureuses

Cameroun - Finance. Selon la Beac Le Cameroun a réussi à réduire son déficit budgétaire de près de 4 points entre 2016 et 2017, grâce à des mesures rigoureuses

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Dans un rapport sur l’évolution de la situation économique et financière des pays de la Cemac, présenté en avril 2018 lors de la réunion des ministres de la zone franc à Paris, en France, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), révèle que le déficit budgétaire de l’Etat camerounais s’est «nettement réduit» en 2017, culminant à seulement -2,5% du PIB, après avoir atteint -6% du PIB en 2016, soit une réduction de près de 4 points en une seule année.


Il s’agit là, selon la Banque centrale, des «effets des mesures budgétaires» prises par le gouvernement camerounais, à la faveur de la baisse des prix des matières premières sur le marché international, dès fin 2015 ; situation qui s’est aggravée en 2016, provoquant d’ailleurs, un Sommet de crise des chefs d’Etat de la Cemac en décembre 2016, à Yaoundé écrit IC.

En effet, afin de résorber la baisse des recettes publiques induite par la conjoncture internationale morose autour des prix des matières premières, le Cameroun a intensifié la collecte des recettes non pétrolières, qui ont atteint 1 615 milliards de francs Cfa en 2016 et 1 769 milliards de francs Cfa en 2017 (1 936 milliards FCfa sont attendus en 2018).

Mais, au-delà de cette intensification de la mobilisation des recettes non pétrolières, souligne-t-on au ministère des Finances, le Cameroun s’est lancé dans un processus de gestion plus efficiente de la trésorerie publique, au moyen, par exemple, des actions de réduction du train de vie de l’Etat. Ce qui permet de réaliser des économies concourant à équilibrer progressivement le solde budgétaire du pays.

BRM  
 

Société