Sambo: 20 athlètes en Tunisie pour les championnats d’Afrique

Cameroun - Sambo. Sambo: 20 athlètes en Tunisie pour les championnats d’Afrique

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Le Cameroun prend part, dès demain à cette compétition dans la ville de Hammamet rapporte CT.



Les 13e Championnats d’Afrique de sambo commencent dans les prochaines heures à Hammamet (Tunisie). Le Cameroun sera au rendez-vous avec 20 athlètes dont 16 messieurs et quatre dames.

Tous constitue des chances de médaille. «L’année dernière, les dames ont été sacrées championnes d’Afrique alors que les messieurs étaient vice-champions.

Cette année, nous avons pour ambition d’être champions aussi bien en dames qu’en messieurs. Il est question pour nous, de marquer de manière indélébile, cette discipline montante », indique François Mbassi, le président de la Fédération camerounaise de nanbudo et de sambo. Ce groupe a quitté le Cameroun hier matin, après deux semaines de stage interne, effectué à Yaoundé.

Parmi eux, on trouve notamment Bertrand Batamag Epoune, qui a décroché une médaille d’or l’année dernière chez les -82 kg en sambo combat ; William Célestin Fokam, médaillé d’or en sambo combat (-68 kg). Ou encore Louis Messi, le capitaine, médaillé d’or 2017 chez les -82kg.

Parmi les dames, il y a Dechantal Fokou, la capitaine, qui a décroché une médaille de bronze aux Championnats du monde de l’année dernière chez les +80 kg en sambo sportif. Sans oublier Paule Sitcheping, médaillée de bronze aux Championnats du monde 2015 dans les -64 kg en sambo sportif.

Il y a également deux athlètes qui vont découvrir le haut niveau. Il s’agit de Stéphane Eloge Nguidjol dans les 62kg en sambo combat et Dzummya Ebale dans les -57 kg en sambo combat. Avant de partir pour la Tunisie, la délégation s’est retrouvée au siège de ladite fédération. Il a notamment été demandé aux athlètes de valoriser l’image du Cameroun à cette compétition.

«Nous partons avec la tête haute. J’ai la lourde charge de regagner le titre de championne d’Afrique. J’espère que les autres gagneront des titres pour qu’au soir du 26 juin, nous puissions occuper la première place chez les dames », souhaite Dechantal Fokou, la capitaine.

Priscille G. Moadougou
 

Sport

Lire aussi