SUD, L’excellence scolaire :La région du Sud connait ses finalistes pour le concours national de dictée

Cameroun - Education. SUD, L’excellence scolaire :La région du Sud connait ses finalistes pour le concours national de dictée

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

La cérémonie régionale de remise des attestations aux lauréats s’est tenue le 21 avril dernier à l’esplanade des services du gouverneur sous la présidence du maître de céans qu’assistait les responsables des divers ordres scolaires.


Les dix représentants de la région du Sud au concours national de la dictée sont connus. Ils ont été présentés au gouverneur de la région du Sud, aux responsables des enseignements secondaires. Huit cent ont été présélectionnés, au final 10 se confronteront avec ceux venant des autres neuf régions du Cameroun. De cette confrontation intellectuelle sur l’écriture de la langue française, les premiers se verront primer par la communauté nationale voire internationale à travers des bourses diverses.

Pour Cyrille Kemmegne journaliste à la cameroon radio and television (Crtv- Sud), l’idée est née d’un souci d’amélioration du niveau de langue des jeunes compatriotes car, de moins en moins la langue de Molière est mal utilisée. C’est une contribution à l’éveil de la jeunesse scolaire à s’appliquer davantage, par le respect des règles d’usage de cette langue à savoir, la conjugaison, la grammaire et naturellement l’orthographe des mots. C’est un projet national qui se déroule dans les dix régions sur trois catégories. La catégorie primaire pour le panthéon 1, le secondaire pour le panthéon 2 et le supérieur pour le panthéon 3. Au soir de la  compétition nationale, chaque premier aura une enveloppe de 1 million de Fcfa, plus un séjour de 2 à 3 semaines pour la France.

Pour le promoteur, homme de lettre, ces lauréats n’iront pas faire du simple tourisme, ils rencontreront les maisons d’édition, les plus grands écrivains français pourquoi pas les journalistes de renom de ce côté  de la France. La seconde idée pour ce concept est de mettre les enfants au travail, qu’ils sachent qu’en maîtrisant les règles de la langue française, ils peuvent se distinguer partout où ils seront appelés à travailler.

Pour Paul Wilfrid Olomo Atanga élèves en classe de 4 ème espagnol au collège Bonneau, lauréat de la région du Sud, il se dit plus déterminé que par le passé. Avec son attestation de participation au concours national de dictée, il se sent alors plus interpelé pour une meilleure représentation de sa région. Son secret, il le puise dans la lecture des documents de tous les genres. Maintenant, il commence alors sa préparation pour de la compétition nationale en se donnant un programme spécifique de lecture.

Pour Félix Nguelé Nguelé gouverneur de la région du Sud, c’est un encouragement à la jeunesse pour une assiduité scolaire. La région a connu des hommes de lettres, cette jeunesse est une fine fleur pourquoi pas. Il est bon de savoir s’exprimer dans la langue de Molière, il est donc question de densifier cela par la lecture des grands Hauteurs occidentaux, africains et même camerounais.

La langue, c’est la pratique au quotidien, il les invite à un apprentissage soutenu pour aller loin. En les remettants alors leurs attestations synonyme d’une onction régionale, le patron de la région du Sud leur a demandé de rester concentré en vue d’engranger des lauriers pour leur région. Il faut noter que la caravane de sélection pour la dictée nationale sera dès le 26 mai prochain l’hôte de la région du Centre, puis ce sera celle de l’Est du Cameroun.


Jacques Pierre SEH
 

Culture