SUD,Mvila : Le député du Rdpc concrétise son engagement avec les caisses communautaires

Cameroun - Politique. SUD,Mvila : Le député du Rdpc concrétise son engagement avec les caisses communautaires

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Il s’agit de Jean Jacques Zam député à l’assemblée nationale qui a rendu visite le 12 septembre dernier aux femmes de l’organisation des femmes du Rdpc (Ofrdpc) de la section Mvila-ouest dans l’arrondissement d’Efoulan en vue de leur essor économique.

 A cet arrêt qui a mobilisé ces femmes dans la salle de conférences de la sous-préfecture d’Efoulan avec l’assistance du maître de céans, l’orateur a convié celles-ci à plébisciter le candidat naturel de leur parti le 07 octobre prochain.


Pour lui, il est question de rendre concret un engagement pris, celui d’accompagner nos mamans, sœurs, épouses et filles à un épanouissement économique. Son choix est alors porté aux femmes parce que selon lui, notre société ne tient que par la capacité des femmes à affronter les multiples défis. C’est bien ce que pense Paul Biya, le candidat naturel des femmes qui s’engagent à le plébisciter le 07 octobre prochain. On sait que les femmes sont très centrées sur leurs familles, ce qui voudrait dire que lorsqu’on apporte une aide à la femme, c’est bien à toute la famille que cette aide est destinée.

Ce sont ces femmes qui veillent à l’éducation de leurs progénitures, c’est bien à elles que la grande charge de la famille incombe pour la plupart. C’est donc une action que l’élu du peuple étend sur l’ensemble des arrondissements de sa circonscription politique depuis plusieurs années. A Biwong Bulu, comme à Ebolowa 1 er et 2 ème, la fin de cette première série était réservée à Efoulan. Ces sections économiques des femmes de l’Ofrdpc ont vu leurs caisses accréditées de plusieurs millions de francs Cfa par caisse communautaire.

Pour Jean Jacques Zam, il est question que chaque femme puisse entreprendre une activité génératrice de revenus, pour pallier aux besoins les plus pressants de la famille. Vraiment un don, puisqu’il est non remboursable et dont la pérennisation de ces fonds permettra à d’autres femmes de pouvoir en bénéficier pour les années prochaines. Ainsi, les conditionnalités d’attribution dépendront des femmes elles mêmes.

Pour Joséphine Abega, présidente de la section de l’Ofrdpc de Mvila- ouest, c’est une grosse bouffée d’oxygène pour les femmes d’Efoulan qui sont porteuses de projets économiques. Elle certifie, qu’avec son groupe de femmes, elles inviteront le donateur à la célébration de leur journée de fructification. Et pense bien qu’Efoulan a un potentiel économique qui peut bien être développé. L’élu du peuple du département de la Mvila, dans un élan d’un compte rendu parlementaire, il a ensuite présenté à l’assistance la synthèse des lois adoptées à l’assemblée nationale lors de la session de juin 2018, et promulguées par le président de la république. Après s’être allé dans une explication sur l’état difficile des routes rurales en toutes saisons qui ne permettent pas de circuler, mais freine plutôt l’éclosion des affaires à travers l’évacuation des produits de champs dans les bassins de production.

jean_jacques_elu_visite_femmes_ojrdpc

Pour lui, il exhorte les populations à la patience car, l’état a octroyé un montant de 651 millions de Fcfa pour l’entretien de ces axes routiers. En tant qu’ambassadeur de ces populations à l’assemblée nationale, il continuera à agir dans l’ombre pour que leurs préoccupations, en terme de routes, d’eau potable et pourquoi pas l’électrification puissent trouver solutions. Bien avant, l’élu a apprécié favorablement les résultats aux examens certificatives, Bepc, Probatoire et Baccalauréat avec des moyens dépassants ceux du niveau national obtenus au lycée d’Efoulan. Où les enfants étudient dans les conditions très difficiles et où l’école a besoin de tout et les enseignants se sacrifient à leurs apporter de la connaissance.

En guise d’encouragement, l’élu a offert un important don de matériels didactiques au lycée, et une motivation financière pour les enseignants. Il a émis le vœu que cet effort puisse se poursuivre pour que pendant l’année scolaire 2018-2019, les résultats de ce côté puissent encore atteindre les meilleurs cimes. C’est par un rappel des consignes de vote en faveur de Paul Biya le 07 octobre prochain que l’élu du peuple de la Mvila a clôturé cette phase de descente de terrain.


Jacques Pierre SEH

Opinion