SUD,Mengong : les personnes vivant avec un handicap invitées à surmonter leurs handicaps

Cameroun - Société. SUD,Mengong : les personnes vivant avec un handicap invitées à surmonter leurs handicaps

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

C’est au cours de la célébration en rattrapage de la journée des personnes handicapées tenue le 10 avril dernier dans la salle de actes de l’hôtel de ville de Mengong, une initiative de l’exécutif municipal sous la présidence du sous-préfet de l’arrondissement de Mengong en présence des différents bénéficiaires Les personnes en situation d’handicap sont confrontées à des difficultés centrées sur la réalisation des activités quotidiennes à savoir, hygiène, habillage, alimentation, activités au domicile, déplacements et la communication.

 Le temps de cette cérémonie vient confirmer la volonté d’une implication de toutes les couches sociales dans le vaste chantier du développement. Et les personnes handicapées ne sont pas en reste. Joseph Darling Dengoue sous-préfet de l’arrondissement de Mengong de clamer pour, « une amélioration davantage  du volet social pour toutes les personnes en situation d’handicap. L’encadrement des pouvoirs publics sera toujours apporté, les structures de l’état sont là et disponibles pour cela. La remise des appareillages par la mairie confirme la volonté de l’état à faire fonctionner les structures de proximité. Ces appareillages aideront les différents bénéficiaires dans leur vécu quotidien en vue de réduire leur totale  dépendance vis-à-vis des autres ». On peut voir ici, des fauteuils roulants, des béquilles, des cannes anglaises et des tricycles. C’est un signal fort à l’endroit de 17 bénéficiaires  invités à comprendre que,  le handicap n’est pas un motif d’exclusion, de marginalisation ou encore moins de fatalité.

L’exécutif municipal de Mengong leur accorde une oreille attentive en vue de les accompagner dans leur épanouissement. Par le passé, elles ont eu droit à des bourses scolaires à travers les enfants vivant d’handicap ou issus des parents handicapés, aux financements de microprojets génératrices de revenus. Une activité bien intégrée dans le cahier de charge de l’exécutif municipal en somme. Ainsi, pour Gervais Engolo Eto maire de la commune de Mengong, « nous avons ce devoir d’assister les personnes en situation d’handicap, elles sont vulnérables.  Par ces actions, nous leur donnons à nouveau l’espoir de vie et à cet instant, elles peuvent donc se surpasser en acceptant leurs conditions d’handicap et opérer autrement. Le déplacement devenant une source de dépendance pour la plupart d’où l’octroi de ces appareillages qui pourront les apporter beaucoup d’amélioration dans leurs conditions de vie. Il est question pour elles, d’assumer pleinement leur être malgré les conditions qui peuvent les être défavorables. Les besoins sociaux restent énormes mais  à mesure, il s’agit de les intégrer dans le fonctionnement quotidien, voilà ceux à quoi on s’attèle ». Pour Marcelin Essomba handicapé moteur, « c’est une satisfaction. Avec ce fauteuil roulant, je peux déjà effectuer les petits déplacements dans la maison, autour de moi et dans la rue si le relief est favorable sans plus solliciter une assistance directe. Nous étions dans un besoin réel pour cela, nous en feront un bon usage ».  Il faut reconnaitre que ce sont, les problèmes d’accès et de fonctionnement qui font obstacle à l’intégration de la personne handicapée. Elle doit pouvoir accéder à une diversité d’offres correspondant au mieux à ses attentes. Ce qui permet alors de constater que le quotidien  des personnes handicapées est truffé de difficultés pratiques ou de réalités non adaptées à leur handicap. La mobilité pose problème. L’accès matériel aux services publics les plus communs peut poser problème. L’exercice d’une activité professionnelle ou simplement l’accès à l’emploi est problématique. Même l’environnement familier est source de difficultés. Certes, des efforts de socialisation se mettent progressivement en place, mais la situation reste largement insuffisante et le combat pour cela demeure quotidien. Il est question de s’interroger à savoir, comment faire en sorte que cette préoccupation soit présente partout, comment permettre aux personnes handicapées d’avoir accès à tous les services et aides dont dispose l’ensemble des citoyens. L’aménagement du territoire est-il conçu en tenant compte des réalités des personnes handicapées, les transports en communs sont-ils adaptés. Autant de questionnements que l’on peut multiplier et qui démontrent l’ampleur du travail qui doit reposer sur la société.
 

Jacques Pierre SEH


 

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Opinion